Auteur Sujet: Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé  (Lu 19319 fois)

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« le: mai 01, 2012, 02:50:35 pm »
Bonjour,

Le coeur de ma petite soeur nous a quitté le 16 Février dernier. Mais elle avait le 9 décidé de se pendre à une branche d'un arbre au fond de son jardin. Elle n'avait que 32 ans. Je suis son aînée de 6 ans.

Lorsque ma mère m'a appelé pour me l'annoncer, j'étais en train d'habiller mon fils ainé de 2 ans (elle était sa marraine) et je m’apprêtais à partir chez le pédiatre pour ma 2 ème de 11 mois, qui était malade.
Ma vie s'est écroulée lorsque ma mère ma dit de but en blanc " Ma chérie, ta soeur vient de se pendre..."
Une douleur immense m'a envahie et mon cri de dénie a fait peur à mon jeune fils, que j'ai essayé de consolé comme je pouvais... Mon mari est arrivé 1 heure plus tard suite à l'appel de ma mère.

Le 9 au matin, mon père et moi parlions justement de ma petite soeur, nous nous inquiétions pour elle. Ma mère, 1 heure avant qu'elle ne passe à l'acte lui parlait au téléphone. Tous les 4 nous étions au téléphone en même temps comme si nous sentions que quelque chose allait se passer.

Juste après son coup de fil, elle a suivit son court de piano. Mais son professeur m'a dit qu'elle semblait absente, ne parlait pas beaucoup par rapport aux autres courts.

Nous savons qu'elle s'est donnée du courage en buvant de l'alcool fort avant de passer à l'acte.
J'ai eu la pensée que je devait prendre ses affaires si elle disparaissait. Cela me semblait bizarre de penser à cela, surtout que je commençais à donner à manger à mes enfants. Mais c'est lorsque son coeur et son esprit sont parties pour la première fois le 9 février.

Car les pompiers sont arrivés rapidement ou pas assez mais son coeur s'était déjà arrêté. Ils ont réussi à le relancer et le samu est ensuite arrivé. Mais il était déjà trop tard car son cerveau avait manqué d'oxygène et après un premier pronostique des médecins, il était touché à 80%.

POURQUOI DANS SES CAS LA S'ACHARNER A FAIRE LE PROTOCOLE POUR VOIR SI ELLE PEUT S'EN SORTIR ALORS QUE L'ESPOIR DE LA REVOIR COMME AVANT N'EST PLUS?

Je ne pouvais pas laisser ma petite soeur loin de moi mourrir seule. J'ai donc laisser mari et mes 2 enfants durant 1 semaine.

Cette épreuve des 5 jours à l’hôpital fut terrible car nous savions qu'elle allait nous quitter, qu'il fallait attendre que le protocole des caissons hyperbares soit terminer. Que les médecins se réunissent pour nos redire que le pronostique était Nul.

Durant ses jours, mon père qui habite dans le sud, ma mère à l'ouest et moi Paris, nous sommes restés à son chevet, lui parlant, lui exprimant notre amour, la questionnant sur son acte (sans réponse, ni réaction bien sur)

Tous nous connaissions l'a finalité de cette semaine et nous devions nous attendre à cette fin fatale. Avec mon père nous avons commencé les démarches de sa sépulture. Elle dort aujourd'hui près de ses grands-parents paternel dont leurs amours étaient partagés. Mon père en a profité pour prendre le deuxième place et sera au côté de ma soeur lorsque le moment sera venu.

Elle avait fait cela un jeudi, dans la nuit de samedi à dimanche, à 2h du matin, je me réveille glacé de la tête au pied. Je le sais ma petite soeur vient de nous quitter. Son âme est partie. J'appelle l’hôpital, demande sa chambre et il me dise qu'il n'y a pas de changement, mais je sais!

Le lendemain, elle fait ses derniers caissons. On s'aura après qu'elle est rentrée trop souvent en convulsion et que son electro-ancephalogramme est plat.  Mais il la laisse sous respirateur. C'est une machine qui la fait respirer.

Nous avons passé 24 heures à son chevet à attendre le moment fatidique. Son coeur faiblissait. elle nous quittait doucement.

Mais le matin, les infirmiers nous demande de sortir, déjà son coeur avait lâché plusieurs fois. Mais lorsque nous revenons, son coeur est reparti. Il bat à 70 pulsations. Nous sommes effondrer. Car déjà cette semaine fut éprouvante, puis ses 24 heures avec nuit blanche et des nerfs qui craquent. Notre famille est anéantie.

Nous avons appris plus tard que c'est parce qu'elle était sous la responsabilité du médecin de nuit, et qu'il ne voulait pas de mort durant son service, qu'ils ont relancer son coeur.

De là, nous prenons la terrible décision de la débrancher.
Je suis restée près d'elle à lui tenir la main, mon père derrière moi à me soutenir par les épaules.
Les médecins nous avaient prévenu du changement de couleur de peau et d'éventuelle convulsions. Mais le coeur de ma petite soeur s'est arrêté doucement. Mais comme elle était sportive, il redémarrait puis il s'est arrété définitivement ce jeudi 16 février à 12h50

Ma mère et son ex sont restés dehors à attendre que nous venions les chercher pour leur annoncer.
Je comprend de la part de ma mère! Surtout que mes parent on déjà perdu un premier fils qui est mort 1 semaine après sa naissance car à l'époque les soins n'étaient pas aussi développer. C'était mon frère ainé.

Après il y a l'attente du passage du médecin légiste, mais comme nous rentrions en wk, et bien ce n'est qu'après l'appel des pompes funèbres le lundi qu'un médecin légiste est intervenu le mardi et à enfin délivré le certificat de décès.

Nos avions l'autorisation de la voire une dernière fois le vendredi 24, à la chambre funéraire. Mais il ne nous avait pas dit combien de temps. Nous devions arriver à 15h30. Et bien, malheureusement, nous sommes arrivé à  presque l'heure et là, les pompes funèbres nous disent, vous avez 10 min car la police doit fermer le cercueil.
Nous sommes une nouvelle fois effondré. que 10 min, il ne nous reste que 10 min pour te dire au revoir, te voir, te caresser les cheveux... Ils sont ignobles!
10 min pour te faire un dernier baiser car je sais qu'il sera le dernier.

Le samedi, c’est le jour ou nous allons tous te dire au revoir, au revoir à ta dernière demeure....

Depuis que tu a fait cela, ma petite soeur chérie, je pense à toi chaque instant, je sais que je dois prendre  sur moi, pour mes enfants pour tes neveux que tu aimais tant. Mais il y a un vide en moi, une dechirure, une tristesse que je n’arrive pas à soulager.
En tant que grande soeur, je n’ai pas su te protéger comme lorsque nous étions enfants. Mes enfants vont vieillir est tu ne les accompagnera pas dans leurs aventures, études ou histoires amoureuses.

Tu étais ma demoiselle d’honneur pour mon mariage, tu devais m’aider dans les préparatifs.
Nous allons vieillir et toi tu restera à jamais cette jeune fille souriante de 32 ans.

Je sais que c’est elle qui a voulu partir afion de mettre fin à ses souffrances, mais je n’ai pas su bien l’entendre et elle est partie sans un mot.

remi

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #1 le: mai 07, 2012, 05:40:14 pm »
Comme je comprends votre douleur Cécile.....
J'ai perdu mon frère le 19 janvier 2011 vers 12h30, il s'est pendu, personne n'a vu, n'a compris.
Pas un mot, pas un signe, rien.
Comme vous, j'ai une petite fille de 2,5 ans qui nous pousse tous vers l'avenir mais c'est si difficile de ne pas comprendre...pourquoi nous ? que nous est-il arrivés ?
La douleur est présente chaque jour qui passe et pour la fratrie le deuil est si difficile. la peine de nos parents est si lourde à porter......
Je ne sais pas si vous habitez Paris, mais si vous pouvez, venez au groupe de parole de PHARE, vous vous sentirez moins seule.

Amicalement,

Virginie

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #2 le: mai 09, 2012, 11:43:00 pm »
Bonsoir Virginie,

Merci pour vos mots, je souhaite venir dans des groupe de soutien afin de comprendre(chose que l'on ne peut pas malheureusement) Mais dans un premier temps, je me sens d'abord prête à en parler dans un entretien individuel. J'ai un RDV qui a été convenu avec l'une des personnes de soutien mercredi prochain.

Tous ses dates mes bouleverses, car aujourd'hui est la date(chiffre de son désir de nous quitter) et je ne sais pourquoi , je suis venu sur le site par curiosité et je vois votre message virginie.

Et lors de mon entretien la semaine prochaine, cela sera la date de son décès déclaré.

Tous cela me tourmante. En ce moment, je tiens car j'ai mes enfants, mais surtout je me donne le but de faire son album photo et donc , je remue terre et ciel afin de récupérer la moindre photo d'elle, je les numérise, les classes.. Bientôt j'arrive à la fin de mon classement et je redoute se moment, de ne plus trouver le lien avec elle.

Ensuite, je ferais un album pour chacun de mes parents et moi-même. Mais après!!!???

Comme elle me l'avait dit sans que je comprenne ce qu'elle voulait dire quelques jours avant sont acte.."J'ai peur, j'ai peur de l'avenir, de ne plus avoir le lien.. De la perde à tout jamais.

Je sais qu'elle n'est plus,mais je ne peux me résigner même si aujourd'hui je fais "paraître" pour mon mari et mes enfants.

Merci Virginie et nous aurons pe l’occasion de nos rencontrer dans quelques temps dans les groupes de paroles

remi

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #3 le: mai 14, 2012, 12:25:43 pm »
Bonjour Cécile,

La perte de votre soeur est encore si récente, la douleur est terrible et sa mort inacceptable.
Le fardeau est très lourd à porter mais il faut continuer à avancer pour ceux qui restent, vos enfants ont droit à une vie épanouie avec leurs parents, leurs grands-parents, la vie doit être la plus "normale" possible.

Lorsque j'ai appris le décès de mon frère, je n'ai pas tout de suite réalisé....et puis j'ai sombré brusquement dans une profonde dépression, je n'arrivais même plus à m'occuper de ma petite fille, je dormais toute la journée....comme pour comprendre la souffrance de mon petit frère de 33 ans à peine....comment accepter ce drame ??? comment ???

Et puis, je me suis relevée petit à petit, je ne peux pas dire qu'aujourd'hui ce soit merveilleux, mais j'arrive de nouveau à soutenir mes parents, m'occuper de ma petite, travailler, refaire des choses, revoir les autres.....essayer de continuer car je n'ai pas le droit d'infliger de la souffrance et de la peine supplémentaires à ceux qui m'entourent et que j'aime plus que jamais.

J'espère que votre entretien individuel vous a permis d'envisager de peut-être venir au groupe de parole, ou tout au moins d'essayer de vous libérer "un petit peu" de votre souffrance.

Je vous souhaite beaucoup de courage Cécile et n'hésitez pas à m'écrire, cela m'aidera aussi....

Amicalement,

Virginie

celine80

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 46
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #4 le: mai 15, 2012, 07:14:20 am »
Bonjour à tous,

Le suicide d'un proche est très douloureux. Pensez que vous avez vos Enfants à élever et qu'il faut tenir pour eux. Moi, je m'inquiète beaucoup pour mon dernier Fils de 22 ans qui a trouvé son Frère qui s'est tué le jour de son anniversaire le jour de ses "35ans". Il me dit que cela va, mais je ne suis pas dupe. Nous voyons notre souffrance en temps que Parents, mais je comprends encore plus les Frères et Soeurs qui perdent également leurs Frères et Soeurs avec qui ils ont partagé toute leur enfance. Certains Parents ont tendance à oublier qu'il souffrent énormément mais que leurs Enfants restants souffrent autant qu'eux même s'ils ne  veulent pas en parler.
Bon courage Céline.
J'ai bientôt R.V. avec l'association et j'espère vous voir peut être au groupe de paroles.
Il faut tenir pour ceux qui restent, c'est très dur, mais votre Soeur comme mon Fils étaient très malheureux et ils sont soulagés. J'ai vu mon Fils détendu et avec un petit sourire quand il est décédé que je ne voyais plus les 6 derniers mois de sa vie. Il ne faut rien se reprocher, il n'y a rien à faire. J'ai beaucoup parlé avec mon Fils les 6 derniers mois qu'il est revenu à la maison et quand je pleure, je me reprends 5 mn après en me disant qu"il est ENFIN HEUREUX, et je préfère le voir là ou il est que malheureux comme il était. bisous Céline et tenez le coup

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #5 le: mai 25, 2012, 10:46:48 pm »
Bonjour Virginie,

Après mon entretien avec un membre de l'association, cela m'a vidé. Mais ne m'a pas soulagé, sachant que rien ne permettra à ma soeur de revenir. De la sentir de nouveau près de moi.

J'ai ce sentiment de solitude et d'abandon qui me tiraille à chaque instant.

J'ai un prochain RDV avec l'association le 31.
Elle m'a dit qu'il n'y avait pas de groupe de parole pour les frère et soeur car trop compliqué(car trop peu de membre ou de trop différence d'âge)

mais je souhaiterais rencontrer d'autres personnes qui vivent la même souffrance que je récent aujourd'hui.

Peux tu me dire comment se déroule une séance de groupe de parole ou comment y participer?
Sinon je poserais quand même la question le 31.

Pour moi, cela va bientôt faire 4 mois qu'elle a fait son choix.
je me suis donné corps et âme dans la création de son album photo. 32 ans de souvenir, cela m'a fait du bien de le faire pour elle.( car mon beau père avait brulé toutes ses photos lorsqu'elle était ado) j'ai réussi à presque tout reconstituer.
J'ai aussi fait pour mes parents un autres avec toutes les photos avec leurs 2 filles ensembles. Cela m'a permis de revivre chaque merveilleux instant que nous avons passer ensemble, nos rires et nos pleurs
je voulais le finir aussi pour mes parents, pour leurs fêtes des pères et des mères. Aussi pour moi car mon anniversaire tombe souvent le jour de la fête des pères, cette année ça sera 2 jours après.

Le plus dur, fût de créer les dernières pages, car je savais que c'était les dernières et que plus jamais, il n'y en aurait d'autres.
Que toutes les prochaines seraient pleines de photos sans elle. Et ce moment là fut terrible car la l'inconscience bloque cette information, mais le conscient sait que ses doux moments seront à jamais terminer.

Le plus dur c'est aussi de ce dire qu'il faut continuer alors que noter coeur est effondré et qu'il a perdu son sens d'aimer. Il faut juste réapprendre à aimer. A savoir sourire sans forcer, à avoir des pensées de bonheur alors que mes seuls pensées sont pour elle et les questionnements.

je le ressens que je dois faire un gros travail sur "donner l'amour" et je m'en veux car c'est surtout mon conjoint qui en souffre le plus aujourd'hui. car pour mes enfants,j'essaye de leurs donner le plus possible et de leur dire le plus possible que je les aime.

J'ai aussi lu 2 livres :
- le premier pour m'aider à surmonter ma souffrance " Après le suicide d'un proche : Vivre le deuil et se reconstruire" de Christophe Fauré.
il m'a un peu aider. Ma mère l'a lu. <et je l'ai aussi envoyé à mon père (je ne sais pas si il l'a lu mais il est  à sa disposition!)
- ensuite ma mère m'a acheté le livre de marie Fugain "Moi, on ne m'a jamais demandé comment j'allais..."
J'ai retrouvé beaucoup de similitude dans son livre avec mon histoire, même si sa soeur est morte d'une leucémie et que donc elle l'a accompagné durant 10 mois avant qu'elle ne meure.
déjà elle est en colère contre cette mort injuste, alors lorsque sa propre soeur se pend et qu'elle meurt brutalement, cette douleur est colère est décupler.

J'écris ses mots juste pour me soulager même si je sais que cela ne sers à rien mais voilà ma demande...
je veux, je souhaite que le temps remonte, que superman fasse comme dans le film pour sauver sa belle, remonter le temps et que rien ne soit arriver.
que ma soeur m'envoi un sms ou un mail ou un message facebook, pour savoir comment ca va! que l'on se retrouve bientôt. qu'elle soit encore là. Je ne veux pas qu'elle soit morte!

Elle me manque terriblement.

Et oui dans ce cas là, on se sens seule avec notre souffrance et que personne, même ceux qui ont vécu la même histoire (mes parents) ne savent à qu'elle point je suis effondrée. Car il faut parfois faire semblant.

le "semblant" qui nous détruit à petit feu


ce petit bout de message est pour Céline, je comprend votre inquiétude concernant votre fils de 22 ans, mais chacun vie cette situation a sa façon. Il est difficile de dire à ses parents " tu sais papa, maman, je suis foudroyée ou effondrée de la mort par suicide de mon frère ou de ma soeur.." car chacun est pudique et il faut continuer à ouvrir le dialogue avec votre fils, un jour, il vous en parlera (sans le forcer bien sur)

Je vous souhaite à toutes un amour, soutien et le courage de nous reconstruire

Amicalement,

Cécile
 

Alicia

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #6 le: mai 26, 2012, 08:53:10 am »
Bonjour Cécile,

Je n'avais pas osé répondre à votre message car votre douleur est si récente et la mienne qui remonte 17 ans après me semble bien moins "légitime". Je réalise que ce qui fait la différence c'est que vous êtes adulte et grâce à cela je sens que vous y arriverez beaucoup plus tôt que moi. Preuve en est la démarche que vous faites autour de l'album photo, je crois que vous avez TOUT compris. J'espère que vos parents vous suivront dans cette démarche qui est de faire vivre le souvenir de votre soeur.
J'ai dépassé il y a peu (il y a quelques mois) les questionnements autour du "pourquoi" en lisant beaucoup sur le suicide, je n'en étais sans doute pas capable avant. J'ai dépassé également la culpabilité. Je pense qu'il vous faudra lire et relire le livre de Christophe Fauré sur ces passages, il y a aura un moment où cela fera écho, vous serez prête mais là, c'est sans doute un passage obligé qu'il faut accepter, signe que vous êtes en train d'accomplir votre travail de deuil.
Ce que vous dites me parle complètement, ce que j'appelle en ce moment "mon absence au monde", mes pensées étant toutes entière consacrées à ce travail de deuil, j'ai dû m'arrêter qq jours pour m'y consacrer et écrire beaucoup.  Le plus dur a été cette sorte "d'anesthésie" ressentie à l'égard de mes proches, mon mari et ma petite fille chéri, j'agissais et cela n'est pas encore totalement fini, comme un robot. Cela m'a demandé un effort incommensurable d'aller faire les courses hier, une tache que je n'aime pas habituellement mais somme toute assez banale...
La solitude et l'abandon me parlent aussi. Ne m'aimait-il pas assez pour partir? Finalement, que représentais-je pour lui?. On se sent tellement seuls face à sa souffrance, j'ai parfois l'impression qu'un étau m'enserre le coeur (je le ressens physiquement) mais cela s'amenuise depuis que j'ai entrepris ce travail de deuil conscient.
Je comprends aussi votre colère, j'en ai écrit 3 pages dans une lettre que j'ai enfin adressée à mon grand frère en réponse à sa lettre d'adieux.
Votre "faire semblant" me fait écho, pour protéger ses parents encore et toujours. Ce qui sans doute est à l'origine chez moi de ce processus de déni mis en place pendant de longues années. Je n'ai pas encore trouvé la réponse. J'ai arrêté de faire semblant mais j'ai la sensation de raviver en eux des blessures trop profondes et je culpabilise comme si j'avais 12 ans à nouveau... Mais oui vous avez raison ce "semblant" nous détruit peu à peu, j'ai eu moi-même à cause de cela l'impression que mes forces s'épuisaient, que je ne serai jamais en mesure de me remettre d'un nouvel traumatisme dans ma vie. J'ai décidé donc de ne plus faire semblant car, sauf au travail rien ne nous y oblige.
je ne sais pas si je pourrais vous aider, votre souffrance est tellement récente? Je ne sais pas.

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #7 le: mai 27, 2012, 12:04:43 am »
Bonsoir Alicia,

Merci de m'avoir répondu!
Ma douleur est peu être récente, mais je crois que les années ne font pas la différence.
je constate que nous avons beaucoup de points communs sur le vécu sur ce terrible évènement qui a bousculer notre vie.
Aujourd'hui je me dis que plus rien n'est important, et que l'on se prend la tête parfois pour un grain de sable et que cela n'en vaux pas la peine, sachant que nous n'avons qu'une vie et que passé celle-ci, on ne peut plus changer les choses.

Ma soeur avait un cd fétiche (que je lui avais offert à sa demande et que j'ai retrouvé dans sa voiture que j'ai repris) qui représente bien ça qu'elle vivait et que j'ai repris pour son enterrement
Christophe Mae " comme à la maison" avec certains titres
1. Mon Paradis (pour son ex)
2. Ma vie est une larme (ce qu'elle vivait)
5. Ca fait mal (pour mon père avec qui elle vouait un amour inconsidéré et avec qui elle n'a pas réussi à refaire les liens avant de partir, d'ailleurs mon père s'en veut "à mort de cela")
6. Belle Demoiselle (cela c'est pour nous, odile et moi)
7. Maman (ma mère avec qui elle avait coupé les lien et 2 semaines avant était venu passé un super wk entre filles car j'étais là avec mes enfants. et qu'elle a dit à ma mère 'Merci maman car c'était une excellent wk... je me suis senti très bien...) elle avait beaucoup discuté ensemble)
8. Mon p'tit gars(c 'est pour mon fils, elle étais sa marraine depuis quelques mois, ou l'enfant qu'elle aurait voulu avoir)
11. Mon père spirituel (pour nous dire qu'elle partait, qu'elle souhaitait partir au paradis)
12. Tribute to Bob Marley (la suite logique avec la chanson précédente)

et c'est vendredi en voulant faire un achat pour mes enfants (jouets, jeux) je suis rentrée dans un magasin et là j'entend le chanteur mais pas ce que je connaissais précédemment.

Et j'ai compris que je devais acheter le cd, et dedans, tu va me trouver folle, mais d'autres message venant de ma soeur, comme si elle me disais : prend le, j'ai des choses à te dire
et en l'écoutant je pourrais interpréter comme, ma soeur chéri, je t'aime, je suis désolée, je sais ce que tu ressens, mais je serais tjrs avec toi. je t'aime et je ne veux pas que tu souffres.
Et il y a dedans des chansons que je peux prendre pour moi, pour mon ressenti dans ma douleur.

Car dernièrement lorsque j'étais seule j'écoutais son CD, mais je dois avancer et donc je met en boucle le suivant (sans pleurer au bout de 10  fois et même avec mes proches.
On trouve le réconfort comme on peut.

J'ai rencontré aussi aujourd'hui une amie que je n'avais pas vu depuis plus d'un an mais qui connaissait ma douleur. ses quelques heures m'ont fait du bien car il n'y avait pas de jugement ou de "pauvre de toi"...et les mots que nous n'avons pas envie d'entendre.
Mais un échange qui m'a fait un bien fou car j'ai pu finir ma journée avec un apaisement psychique qui s'est ressenti durant toute la soirée (même si je pensais tjrs à elle)

Il est vrai que le faite d'écrire, d'échanger permet de trouver un "semblant de paix intérieur"

je ne sais pas non plus si je pourrais vous aider, mais chaque histoires est différentes, comme chaque être humain et pe que nous pourrions nous aider à travail sur ce deuil qui est difficile à accepter.

Bonne soirée Alicia, à bientôt



remi

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #8 le: mai 31, 2012, 04:41:57 pm »
Bonjour Cécile,

Je viens de lire ton message du 25 mai.
J'espère que ton rdv de ce jour a été plus "libérateur", cela permet de parler, d'essayer de dire sa souffrance.

Je serai au groupe de parole le 23 juin prochain (à 10h00) , peut-être viendras-tu ?
Il faut s'inscrire auprès de PHARE, les dates et lieu sont sur le site internet.
Lors de la rencontre (mensuelle), chacun s'exprime à tour de rôle sur son ressenti, sa douleur, dit ce qu'il a envie de partager ou pas. Le groupe est composé  essentiellement de parents, mais parfois aussi de soeur (comme moi), de grand-parent.

Pour moi, parler de ce qui est arrivé à notre famille, ce qui nous a brisé profondément, permet de "mettre en mots" ma douleur, ma souffrance, le manque de mon frère, Rémi. Et puis, écouter les autres parler des leurs, m'aide à me dire que je ne suis pas seule, que d'autres souffrent aussi, il y a une empathie avec ceux qui ont vécu le même drame.

J'essaie de trouver dans l'écoute des autres, des réponses aux questions qui me hantent : pourquoi décider de mettre fin à sa vie ? quelles sont les raisons d'une telle extrémité ? pourquoi n'avons-nous pas vu avant son mal-être ? pourquoi ne nous a t-il pas demandé de l'aider ? pourquoi nous faire vivre ce cauchemar ? pourquoi cette injustice, nous qui étions si heureux dans notre famille ?.........toutes ces questions que nous nous posons sans doute toutes et tous qui avons le malheur de vivre cette tragédie....POURQUOI ???????

Je te conseille aussi le film "RABBIT HOLE" avec Nicole Kidman, qui parle de la douleur de perdre un être cher (leur enfant), et pourtant de trouver la force de continuer, pour ceux qui restent.

Personne n'aurait voulu ces drames, malheureusement nous n'avons pas eu le choix....mais vivre vaut le coup et il faut continuer d'espérer et d'avancer, toujours.

A bientôt, et j'espère au 23 juin,

Virginie

celine80

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 46
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #9 le: juin 21, 2012, 09:39:48 pm »
Bonjour à tous,

Je me suis inscrite à l'Association, malheureusement je ne suis pas libre samedi matin prochain pour le groupe de paroles. Pourtant j'aurai bien aimé me retrouver parmi des gens comme moi car les gens ne nous comprennent pas. Ils se chamaillent pour un oui ou un non alors que nous avons tous changé et que ces petites bagarres futiles ne nous intéressent pas. Nos Enfants ou Frères et Soeurs sont dans notre coeur. Des fois, j'ai peur de ne pas me souvenir du visage de mon Fils et tous les soirs en m'endormant je pense à lui. Je pense à vous tous et toutes et j'espère vous voir au groupe de parole à la rentrée prochaine.

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #10 le: juin 21, 2012, 09:55:36 pm »
Bonsoir Virginie, et je viens de voir celui de céline,

Les choses de la vie nous font avancer ou nous obligent à avancer.
Même si les moments sont durs et que certains jours la tristesse ne peut être soulager.
J'aurai souhaité venir au groupe de paroles du 23 mais des obligation familiales m'obligent à ne pas pouvoir me rendre disponible.
Par contre, je serais, je l’espère suivant les prochain RDV de la rentrée présente et pe vous rencontrer.

Après il est aussi pe possible de se rencontrer autour d'un café cet été?

Je vous souhaite force et courage pour continuer à avancer, nos pensées d'amour les accompagnent!! et Sont dans nos coeurs continuellement

A bientôt
Cécile

lorenaajaccio

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #11 le: août 31, 2012, 10:50:19 pm »
bonjour

moi sa a fais 6 ans maintenant que ma petite soeur agee de 15 ans est deceder d un avc et j arrive toujour pas retirer cette douleur sa m enpeche de vivre je refuse son decer je sais pas comment faire je souffre tellement j ai tout  pour etre heureuse un mari un enfant mais pour moi pas entendre mon fils dire tata sa fais mal

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #12 le: septembre 03, 2012, 03:51:08 pm »
Bonjour lorenaajaccio,
Comme je te comprend, je viens de passer les 6 premiers mois sans ma soeur et ce mois a été très dur car il était jour-jour et date pour date toute notre histoire.
Je n'arrive pas à combler son absence. Heureusement que j'avais mes 3 amours autour de moi car cette douleur m'amenait à avoir des idées noir...pour la retrouver.
C'est une très grande souffrance de voir ses enfants grandir, rire, s'épanouir et de se dire qu'elle ne participe pas à cela. Mais que pe là ou elle est, elle les protège et les voient ( je cherche l’apaisement comme cela)
J'ai des photos à la maison d'elle ainsi que de nous deux accrochées au mur (en accord avec mon mari car je ne veux pas lui faire subir un poids qui n'est pas le sien)
je leur parle d'elle de temps en temps. Mon fils aîné de 3 ans sait ou se trouve sa tatie et lui dit bonjour lorsque nous allons la voir. Sa petite soeur y a été la dernière fois et je lui ai aussi expliqué.
Cela me déchire le coeur de savoir que ma soeur ne pourra plus jamais les prendre dans ses bras, les caliner, jouer avec eux alors qu'elle avait un amour infini pour eux. Ma plus petite à 18 mois et elle commence à comprendre. Plus tard, je lui raconterais des histoires de soeurs (Odile et moi) afin qu'elle puisse mieux la connaitre. Elle était sa petite chérie, mais ma soeur a décidé de partir 1 mois avant ses 1 ans.
je refais tous mes albums pour que plus tard mes enfants découvrent leur tatie qui les aime, les aimera tjrs à jamais.
Apprend pe à ton fils (suivant son âge bien sur) à découvrir sa tatie par des photos des souvenirs

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #13 le: septembre 03, 2012, 09:24:30 pm »
Bonjour Cécile ,
Je viens de vous lire ainsi que vous toutes, je me permets d'intervenir juste pour vous dire que j'ai perdu mon fils il y a 9 mois , il s'est défenestré de notre appartement , il allait avoir 24 ans 21 jours plus tard. Ma fille , sa soeur dont il a été le témoin de mariage l'année précédente , sa soeur qui est de 3 ans son ainée, celle qui l'a aimé si fort , qui ne pouvait se passer de lui a une attidude forte et se veut protectrice envers son père et moi , elle appelle son père pour le réconforter , elle m'appelle pour tenter de savoir si mes sourires et rires sont vrais ou façade , nous sommes très liées toutes les deux , et pourtant...on se demande qui protège l'autre , elle peur de me perdre , peur que le chagrin m'emporte et moi peur de la perdre elle. Mon fils est parti ( il me manque tant ) alors que son neveu ,fils de sa soeur unique , avait 6 mois et même si on ne se le dit pas c'est aussi une torture que de le voir grandir sans que son tonton le vois évoluer et en même temps cette petite boule d'énergie nous sauve , dès que ma fille en a besoin , je garde mon petit fils afin qu'elle se détende certains jours de repos et se retrouve seule avec son frère ( entre elle et lui de soeur à frère..) pendant que mon gendre , adorable , est au travail. Ce petit bout de 15 mois dit " tonton " et envoie un bisou à ses photos et ça nous fait tant de bien , "oui mon chéri , c'est tonton" ! Voilà , notre besoin impérieux de garder sa mémoire , de prononcer son nom est là et c'est heureux car ce lien ne se brisera jamais. Ma fille parle à son frère , je parle à mon fils et ils nous arrive en retour d'avoir des signes , oui , je pense que votre petite soeur voit vos enfants , ses neveux et nièces. Une énergie , une Ame subsiste et nous donne la force et nous aide à apprendre continuer à vivre , il nous faut continuer à y croire même si des périodes de doutes nous assaillent . La dernière chose qu'aurait voulu votre soeur c'est que vous ayez mal vous et vos parents mais sa souffrance indicible a été plus forte . Elle ne pouvait vous en parler réellement car c'est si difficile , c'est un mal être si profond ,  et nous la famille..apprenons bien cruellement que l'Amour ne sauve pas. Mais cet Amour elle le sentait et ces derniers jours terribles à l'hôpital ont été aussi la possibilité de lui dire à quel point vous l'aimez et ça elle l'a entendu , sans aucun doute , croyez moi. Je suis sure que votre petite soeur vous a entendu et vous à vu près d'elle. Vous avez senti son départ ce jour à l'hopital , soeurs en connection pour toujours et aujourd'hui , la vie qui brouille les pistes , ne pourra mettre de batons dans les roues de vos échanges. Cela n'empèche pas la douleur , l'absence physique est si difficile à apprivoiser , et difficile est un euphémisme.
Je vous embrasse très fort.

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #14 le: janvier 11, 2013, 10:03:54 am »
Merci muriel pour ses mots réconfortants car dans 1 mois cela fera 1 an qu'elle est partie et je n'arrive pas à surmonter ma douleur.
je me sens si seule et souhaiterais tellement l'avoir au près de moi. Comme votre fille j'appelle souvent mes parents pour savoir si il vont bien mais c'est aussi pour me réconforter car cette douleur ne peut s'effacer ou s'estomper. C'est malheureux mais je vie dans l'attente d'un signe qui pourrait me réconforter. Mes enfants aussi parle parfois à leur tatie. Cela me fit chaud au coeur et un déchirement à la fois car oui, ils vont grandir sans elle.
Nous avons passer les fêtes de fin d'année dans elle et cette période fut très difficile.
Je compatis à votre deuil

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #15 le: janvier 11, 2013, 09:36:28 pm »
Cécile ,
Les fêtes de fin d'année , l'approche des un an tant redouté , comment peux-tu surmonter ta douleur ?
La plaie s'ouvre , tu voudrais remonter le temps , ré-écrire l'histoire . Toutes tes émotions remontent en surface et ça fait très mal . Aujourd'hui tu commences à prendre pleine conscience de l'absence de ta soeur Odile , tu sais que tu ne la croisera plus autrement que par des signes , qu'il te semblent peut-être avoir perdu , mais non , ils sont là , tous les jours ou presque . Crois moi , bientôt elle te dira " Je suis là Céline !" Rappelle toi de cette chanson inconnue , ta soeur t'a raconté son histoire .
Arrives-tu à pleurer ?
Tes enfants vont grandir sans elle mais ils vont grandir avec aussi car tu es le garant de sa mémoire , c'est insuffisant , tu n'as pas le choix , mais c'est bien déjà , bravo , tu parles de Tatie , elle vie en toi.
Ta soeur te manquera toujours , il y aura des moments où tu y arrivera et d'autres pas . Mais là , c'est trop dur , laisse ton immense chagrin s'exprimer.
Tu as raison , parler à tes parents est un échange salvateur , mais cette douleur va évoluer vers des moments plus long d'une certaine sérénité , et je ne te parle pas de croyance religieuse mais d'Amour et de tant de chose que tu puise en toi avec Odile et sans .
Je t'embrasse très fort .

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #16 le: janvier 21, 2013, 10:24:51 am »
Muriel,
Oui comme tu le mentionnes, je pleure ma soeur. Pe beaucoup trop et je me fais aider.
J'ai cherché la chanson que tu mentionnes, mais je ne la trouve pas, si tu pouvais m'en dire plus cela me ferais très plaisir.
Merci encore pour ton soutien
Cécile

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #17 le: janvier 21, 2013, 04:27:19 pm »
Bonjour Cécile ,
Je parle de ce CD que tu as acheté dans ce magazin de jouets , ce chanteur que tu ne connaissais pas , le message que ta soeur t'a envoyé . Hasard ? Non , je ne crois pas .
Ce n'est pas facile Céline de composer en harmonie entre ciel et terre .
La douleur qui creuse ton ventre , la séparation impossible ...
Je t'embrasse .

cecile73

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #18 le: janvier 23, 2013, 03:23:19 pm »
Bonjour Muriel,

A oui! C'est vrai que les CD de cet artiste me raconte beaucoup sur ma soeur et ma famille.
D'ailleurs j'attend son nouvel album en mars ou avril afin de savoir ce qu'il raconte, ce que pe elle me raconte.
Comme tu le dis aujourd'hui j'ai eu ce creux au ventre, cette poitrine qui se comprime à en exploser...

Merci Muriel

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Ma petite soeur nous a quitté et mon coeur est brisé
« Réponse #19 le: janvier 23, 2013, 04:40:15 pm »
Les frères et soeurs , les jumeaux de coeurs , les confidences , ce que l'on ne dirais pas ( surtout pas à ses parents ).
Odile la soeur que tu n'aurais échangé pour rien au monde . Elle te manque tant .
Ici , sur ton histoire , je me permets de serrer fort dans mes bras vous tous et toutes .
Je t'embrasse Cécile .