Auteur Sujet: Manque de soutien au niveau du collège  (Lu 1971 fois)

coro

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 35
    • Voir le profil
Manque de soutien au niveau du collège
« le: novembre 25, 2011, 01:02:11 pm »
Une maman appelle car sa fille de 12 ans a subi les méchancetés répétées de la part d'une élève de sa classe et un matin elle a fini par refuser de retourner en cours et développé une phobie scolaire. La maman a essayé d'alerter le CPE, le professeur principal, chacun se renvoyant un peu la balle, estimant qu'il n'y avait rien eu de bien grave entre les 2 filles et que la victime au fond était un peu responsable en raison de sa timidité. Voilà une belle façon de se défosser, de ne pas intervenir et lorsque la maman a cité les propos de sa fille "Je n'ai pas le droit de vivre", on lui a répondu que c'était une simple crise d'adolescence. Ce n'est rendre service à personne que de  réagir si peu : l'élève perturbatrice non rappelée à l'ordre se sent dans son bon droit, ne voit pas de limite à ses actes, tandis que son comportement est peut être bien le signe d'un malaise, la fille de cette dame est renforcée dans son rôle de victime et l'administration de cette école pourrait avoir affaire à un acte grave dans ses murs dont elle devra rendre compte. Ainsi que nous l'expliquons dans notre guide "Difficile adolescence" : il n'y a pas que les coups physiques qui sont blessants, les paroles dévalorisantes, humiliantes, les moqueries quotidiennes et l'indifférence ou l’incompréhension qui les entoure peuvent conduire un jeune au suicide. Cette maman a raison de s'inquiéter, le repli de sa fille, son isolement, sa phrase sur son droit à vivre sont bien des signes alertants. Cette enfant consultant déjà, nous avons conseillé à sa mère d'alerter le rectorat et d'exiger un changement de classe pour sa fille. Il va falloir pour cette maman savoir doser l'envie de protéger son enfant et la nécessité de la renvoyer en cours, de lui faire affronter ses peurs, savoir éviter l'écueil de la surprotection.
Il existe aussi des associations de parents d'élèves (pour le privé comme pour le public) que vous trouverez dans nos liens utiles.