Auteur Sujet: mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique  (Lu 53919 fois)

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #120 le: juin 19, 2013, 03:44:46 pm »
On quitte le forum un moment et l'on revient
Pas question d'oublier
Quelques fois , une pause s'impose .
Quelques fois , on ne sais plus quoi dire car on est soit même dans le flou le plus total .

cath/florent

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 60
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #121 le: juin 20, 2013, 08:33:00 am »
oui Muriel

je vie par phase :
celle ou ça va ou j'ai la force d'avancer, de regarder le monde autour de moi, genre anesthésiée, meme pas mal ou pas beaucoup

celle ou ça va pas du tout, celle ou on se dit "bordel qu'est ce que je fais là moi!!!!" pourquoi je suis pas avec lui

celle ou je suis excéssive, ou je roule comme une dingue, ou j'insulte les gens juste parce qu'ils sont là, ou je deviens dingue

est ce que vous etes pareil, est ce que vous avez des "phases"

je vous embrasse toutes

marie-claude

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 180
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #122 le: juin 20, 2013, 09:37:20 pm »
Oui Catherine,

            On pourrait toutes avoir écrit cette horrible livre avec la même encre de sueurs, de larmes et de sang !

 Oui ces étapes et tant d'autres tant et tant de fois elles sont venues puis reparties et à chaque fois elles nous laissent là sur le rivage à crier au ciel: Qu'est-ce que j'ai fait hein pour mériter de vivre le pire calvaire du monde ?

Et puis parlons en de l'étape dite anesthésie, il est certain que nous avons l'impression de survoler la situation, de regarder tout ca de loin et de se dire : cette pauvre femme ce n'est pas moi c'est une autre et puis bon je vais m'en sortir et c'est vrai sur le moment.

Après retour sur le ring et vlan un uppercut en plein visage qui nous laisse étourdie et à genoux et puis bon il faut se relever et continuer et ainsi de suite mais bon on commence à être habituée, on hausse les épaules et on repart pour un tour !

Et puis pour rejouter au tout on nous demande de guérir à une vitesse grand V car autrement on n'entre plus dans le cadre, je veux bien jouer la comédie au travail mais ailleurs qu'on se le dise: J'AI MAL !!! et puis là bonjour les dégats su quelqu'un ose me demander de faire comme si de rien n'étais.... grrr la boxeuse de tout à l'heure entre dans l'arène et attention  car moi qui ne me connaissais pas méchante pour cinq sous le chat sort ses griffes et gare à la pauvre souris !

Bref tout cela pour dire oui tu es normale Catherine et il faut dans tout ceci laissez le temps au temps et puis bon heureusement  car il parait qu'il fait des miracles !

Marie-Claude xx

Cathy

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 67
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #123 le: juin 21, 2013, 08:18:19 pm »
Ce miracle, je ne l'ai pas encore trouvé, je ne m'en sors pas et pourtant ça fait 30 mois !!!!!!! elle me manque de plus en plus, je n'accepte pas d'avancer sans elle, tout me la rappelle............... je suis si fatiguée de souffrir !!!!!!!!!!

Theresina

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 24
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #124 le: juin 26, 2013, 04:48:37 pm »
le deuil est un long cheminement et il dure toute la vie lorsqu'il s'agit d'un enfant qui s'est suicidé.
30 mois, c'est récent et le manque se fait sentir douloureusement.
Fatiguée de souffrir... oui. Prendre une pause, c'est bientôt les vacances, peut-être aller dans un lieu qui permette le repos et en même temps être en communion avec elle.
avec toutes me pensées les plus chaleureuses.

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #125 le: juin 28, 2013, 01:02:30 pm »
Oui , il dure toute la vie . Avancer avec , vivre avec , tout est là . Une vie à l'envers , un voile de tristesse sur le visage , un sourire de convenance , parfois un rire franc. S'accorder des moments à soi , s'accorder le droit de se détendre .
Le parcours est si difficile car inconnu , un départ imposé par une déflagration qui a bouleversé notre vision des choses , un chemin qui parait dénué de sens .
Il en a un pourtant .
Je crois .
J'espère.

cath/florent

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 60
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #126 le: juin 29, 2013, 04:41:51 pm »
chaque jour est un épreuve en plus

chaque épreuve est un jour nouveau,
une étape encore une

j'amoncelle les étapes, je les empiles ne sachant comment les ranger
je crois que jamais je  pourrais les ranger

le plus difficile c'est que nous savons que nous n'avons pas d'issue, pas de paix,
nous le savons et nous avançons quand meme

pouquoi

martine

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 71
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #127 le: juillet 02, 2013, 01:37:43 am »
bonjour mes soeurs de douleur !! il y a longtemps que je n avais pas écrit, et pourtant je prend régulierement de vos nouvelles à toutes !! je me retrouve tellement dans vos écrits à toutes !! pour ma part cela fais 3 ans, et toujours cette souffrance qui ne me quitte jamais, j essaie seulement d apprendre à vivre avec, de l apprivoiser !! cela demande tellement d énergie ! mais pas le choix de continuer à avancer pour ceux qui nous aiment !! heureusement que nos chers enfants font maintenant partie intégrante de nous ils nous aident à trouver le courage de continuer à vivre sur cette terre ou ils existent maintenant à travers nous toutes et pour toujours !!!! je vous embrasse toutes

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #128 le: juillet 02, 2013, 04:21:09 pm »
C'est vrai ce que tu dis Martine , cela demande beaucoup d'énergie , de celle qui ne se voit pas . Elle est émotionnelle , elle nous pompe littéralement .
J'essaie aussi seulement de vivre avec ..c'est si difficile qu'il n'y a pas de mots pour décrire notre état . La face immergée de notre iceberg est incroyablement imposante et invisible , sauf pour nous , les poissons qui avons étés pris par le même filet .
Enorme câlin .

martine

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 71
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #129 le: juillet 02, 2013, 09:40:25 pm »
c est sa Muriel ! nous avons toutes été prises dans le meme filet ! celui ou il ne faut jamais tombé !!! c est pour cela que nous nous comprenons toutes si bien !! je t embrasse !! tiens le coup ! ainsi que vous toutes mes soeurs de douleurs !!!!

Marie12

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
mon fils s'est pendu le 4 aout 2013
« Réponse #130 le: août 28, 2013, 12:37:12 pm »
j'ai mal au coeur et les larmes coulent le long de mes joues en lisant tous vos messages concernant vos enfants "disparus".....
Mon fils Joris s'est pendu le 4 août 2013 à l'âge de 19 ans 1/2..... sans aucune raison apparente.... il n'a rien laissé à part un grand vide et un grand désarroi pour ces 2 frères aînés et moi sa Maman. J'ai encore du mal à concevoir que jamais plus je ne le reverrai..... Quel gâchis !!!!
Ca faisait 11 ans, le 31 juillet 2002, que je perdais mon mari et là ..... c'est la chair de ma chair qui s'en est allée.....

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #131 le: août 28, 2013, 04:02:43 pm »
Marie ,
Joris..un enfant de plus victime de notre société décadente et assassine . Ton fils , ton enfant chéri . Comment pouvais-tu voir venir une telle atrocité , comment ?
Cette souffrance il ne pouvait pas la partager , c'est impossible pour lui . J'ai mal au cœur , ma gorge se noue à la lecture de ton message .
J'ai envie d'hurler , on hurle toutes comme des louves pour ton fils . 
Je te serre dans mes bras .
Je vous embrasse toutes , où es-tu Catherine de tes chaque jours d'épreuves , de cette enclume que tu soulèves , de ces étages que tu gravis dans ce labyrinthe qui n'en fini pas , comment apprends-tu à vivre  ? Survivre ?
J'y arrive parfois , Marie . De toute mon âme .

Marie12

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
A Joris
« Réponse #132 le: août 29, 2013, 09:04:13 am »
C'est une partie de moi qui s'en est allée avec toi vers l'au-delà et pourtant il faut rester sur terre vivre et faire semblant d'être là.... toute entière....
Tant de fois j'ai l'impression de me retrouver entre ciel et terre...
D'ici bas, je me sens vide et absente ne sachant plus très bien quel monde est réellement le mien...
Est ce possible de vivre ainsi partagée entre 2 mondes si distants ??? les disparus et les présents.
Mais où donc vais je trouver la force d'avancer sans toi avec ton absence qui n'a de cesse de me rappeler ta présence ????

Pour "essayer" d'évacuer cette douleur permanente qui m'empêche de "respirer", j'écris..... c'est mon exutoire...... mais j'ai tellement mal que personne (à part les gens qui l'ont vécu) ne comprend mon mal être.... bien sur, il me reste mes 2 fils ainés (Guillaume et Brice) que j'adore mais la vie ne sera plus jamais la même. Joris sera toujours là mais je ne garde qu'une "mauvaise" image de lui car c'est MOI qui l'ai trouvé PENDU..... je ne vois que ça !!!!!!!! mais qu'ai je fait au bon Dieu pour mériter une telle punition..... trouver son enfant mort, quelle atrocité !!!!!!!!! j'en hurle de douleur........... Je me dis que finalement j'ai souffert toute ma vie et là ça continue.... et c'est  trop difficile à vivre !!!!!!!!!!!

Marie12

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
A Joris
« Réponse #133 le: août 29, 2013, 12:33:01 pm »
Merci Muriel,
pour ces mots touchants et poignants..... je suis bouleversée par tant de douleur......
Mon Jo adoré s'en est allé rejoindre son père et moi je suis là avec ses 2 frères sur terre..... A souffrir le martyre !!!
Malgré cette douleur, j'ai fait don de ces organes, j'ai reçu un courrier de l'hopital que 7 personnes avaient été greffées..... mon fils est sans doute près de moi, le coeur battant dans le corp d'un jeune homme.....
Je suis fière mais voilà ça n'atténue rien !!!!!

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #134 le: août 29, 2013, 05:59:33 pm »
Cette image , tu ne vois que ça , tu ne peux pas pour l'instant en voir d'autre de ton enfant , cette terrible image ne te quittera pas mais elle se fera plus rare , et de nouveau tu pourras voir Joris autrement . Il est trop tôt . Pendant des mois je ne voyais que cela et la souffrance dans regard de mon fils avant qu'il ne " tombe "  du quatrième étage , juste derrière moi qui était en bas de l'immeuble .
Le don d'organe , c'est ce que j'espérais , mais ce ne fut pas possible et ton fils à guéri et sauvé d'autres personnes , où qu'il soit il doit , lui , être fier de toi .

cath/florent

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 60
    • Voir le profil
Re : mon fils s'est pendu le 7 septembre, enfant unique
« Réponse #135 le: janvier 14, 2014, 06:31:53 pm »
Marie 12,
Florent a sauvé 4 personnes d'une mort certaine et 7 autres en "confort", tu vois nos enfants ne sont pas parti sans rien
ça fait mal, je pleure encore tous les jours, mais a d'autres moments je le sens pres de moi et je me sents "bien"
avec le temps on apprend a regarder, toutes les petites choses, différentes, ou encore pourquoi aujourd'hui j'ai moins mal !!
quelques fois il vient, il me protege, puis je ne le sents plus pendant un  moment, il m'avait écrit qu'il serait toujours une petite étoile pour moi, je sais qu'il me protege
j'aurais un long chemin a faire avant d'avoir enfin la paix intérieure,
et est ce qu'un jour j'irais mieux , je sais pas ce que je sais c'est que je ne serais jamais plus comme avant
les jours heureux ou je n'en ai pas profité, les jours ou je ralais car il ne rangait pas ses affaires, les jours ou je faisais la tete car il avait oublié des betises

si j'avais su, j'aurais fais plus attention  a toutes ses petites choses, tous les moments de tendresse ou il me disait que j'etais belle, que cette robe m'allait bien, ou qu'il arrivait avec un bouquet, en me disant t'es super man

aujourd'hui, j'ai son meilleur ami qui vient tous les mois me voir avec sa petite amie, il me textote au moins une fois par semaine, juste savoir si je vais bien
si je reponds pas il me téléphone,
et j'ai tous mes petits militaires (petits ils sont tous a plus de 1.80) des messages, tel que "ma maison sera toujours ta maison" trop mignon
et plein de petits messages un peu timide mais sensible et gentil

voilà, je me leve le matin, je vais travailler, j'arrive a respirer donc je vie