Auteur Sujet: maman ayant perdue sa fille unique  (Lu 22106 fois)

marie-claude

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 180
    • Voir le profil
maman ayant perdue sa fille unique
« le: décembre 13, 2012, 08:33:49 pm »
     Bonjour à vous tous,

 Alors voici ma triste histoire je ne peux l'appeller autrement.

Exactement le 8 Octobre aux petites heures du matin ma fille qui venait tout juste de célébrer ses 26 ans a décidé sur un coup de tête épouvantable de s'enlever la vie suite à une peine d'amour mal-vécue.

Elle a ingurgité une bouteille de Vodka pour ensuite sauter des Chutes-Montmorency (près de Québec) nous habitons au Canada, alors nous avons toutes les preuves de cela SAUF QUE NOUS N'AVONS JAMAIS RETROUVE SON CORPS !!!!

Imaginez pour moi ce que c'est de la savoir dans les eaux du fleuve Saint-Laurent se dirigeant vers la mer son corps se décomposant peu à peu.

C'est INVIVABLE j'ai l'impression de m'engloutir moi-même, de brûler de l'intérieur, de mourir petit à petit.

Les policiers n'ont pas d'espoir de la retrouver peut-être un promeneur avec son chien....Les chances sont infimes...

J'ai complètement disjoncté, je suis au plus mal honnêtement je ne sais pas comment j'arrive à survivre à ce drame épouvantable et sans nom.

Je n'ai rien rien vu venir elle ne m'a rien dit ni à ses nombreux amis.

Pourquoi de telles horreurs ses produisent-elles ? Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter de vivre pareille douleur ? Une telle souffrance est pire que l'enfer, une dgringolade dans le plus profond abîme qui se puisse trouver.

Tout ce qui me reste c'est l'espoir qu'un jour je la reverrai dans une autre dimension et que rien ne nous séparera plus jamais.

Pour être tout à fait honnête je suis également contente d'avoir trouvé ce site extraordinaire qui nous permet de nous raconter sans pour autant nous savoir jugés au contraire nous pouvons nous entraider les uns et les autres et partager hélas l'indicible.
                              Marie-Claude la maman de ma petite KAREN

















martine

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 71
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #1 le: décembre 13, 2012, 09:46:25 pm »
Marie Claude !! que dire face à votre souffrance !! je la comprend puisque nous sommes soeurs de douleurs ! mon fils adoré c est pendu le 21 Février 2O1O la veille de ses 36 ans !! c est moi qui l ai trouvé !! nous tenons le coup pour plusieurs raisons ! parce que maintenant nos enfants font partie intégrante de nous, parce que nous les retrouverons un jour pour toujours, parce que nous avons autour de nous des gens que nous aimons et qui nous aiment !!! je vous souhaite du courage et je vous embrasse !

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #2 le: décembre 14, 2012, 01:07:39 am »
Marie-Claude , je n'ose imaginer les images qui hantent tes nuits et tes jours , la perte de Karen , ta fille unique c'est un drame sans nom , ne pas voir ton enfant est insupportable , car mille douleurs te broient et ce terrible supplice j'arrive à le comprendre , 6 jours sans mon fils , 6 jours seulement et j'avais froid pour lui , qu'on me le rende vite !
Mon coeur , mes entrailles se torde à la lecture de ton drame cruel . Réchauffe la , dit lui " maman est là " elle va sortir de cette eau glacée , elle n'y est pas seule , elle est ailleurs au chaud mais tu ne peux pas t'empêcher de l'imaginer autrement , c'est trop dur . Je ne peux que souhaiter , prier , peu importe qui , prier pour qu'on te retrouve ta fille chérie .
Tu sais où elle est , puis-je te dire que d'autres mamans ne savent pas .
Au fil des lectures ,je mesure la chance que j'ai d'avoir recueilli le dernier souffle de mon fils .
Tu ne pouvais rien voir venir , tu ne pouvais pas  .
Je t'embrasse et te serre dans mes bras , je vais allumer une bougie pour ton enfant .

catherine

  • Invité
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #3 le: décembre 14, 2012, 08:53:40 am »
chère Marie Claude,
pauvre petite Karen,
je comprend ta douleur, moi je vais très souvent sur la tombe de Florent, l'autre jour il neigeait je n'ai pas pu m'en empêcher d'aller retirer la neige, peur qu'il ai froid
comme tu dois souffrir aussi, comme ça doit te tourmenter
on ne sait pas comment on fait pour "vivre" respirer ou même marcher, tout est dur et compliqué
je t'embrasse courage

marie-claude

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 180
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #4 le: décembre 14, 2012, 06:48:14 pm »
a vous toutes MARTINE, Muriel, Catherine et toutes les autres,

Oui c'est proprement inimaginable que notre enfant nous soit retiré de si cruelle façon, fallait-il que leurs souffrances prennent la première place sur le reste, qu'elle soit absolument atroce pour qu'iils posent un tel geste.

Par contre je suis intimement convaincue qu'ils ne voulaient en absolument aucune façon nous causer la moindre souffrance ils nous aimaient beaucoup trop pour cela.

Je crois qu'à un certain moment le cerveau implose et que la conscience du geste qu'ils s'apprêtent à poser  n'existe tout simplement plus.

Il n'est pas de pardon à donner à nos chers petiots au contraire il faut absolument leur insuffler tout notre amour et notre tendresse par delà le miroir qui nous sépare je suis certaine que cela leur fait du bien et à nous également.

Il nous faut avancer jour après jour mais je vous avoue que c'est très pénible parfois le manque et la douleur se mêlent dans un magma dont je me serais bien passé  et vous mes soeurs de souffrance également.

J'aime bien ce site il nous permets de communiquer et d'étaler nos blessures, notre quotidien et nous pouvons nous appuyer les unes sur les autres.

Bon courage je vous embrasse.

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #5 le: décembre 14, 2012, 09:07:25 pm »
Oui Marie-Claude , leur souffrance a eu raison d'eux , malgré eux . En aucun cas ils ne voulaient nous faire souffrir , il faut leur dire qu'on sait qu'ils nous aimaient et nous aiment , que l'on sait que leur souffrance a été leur seule porte de sortie et qu'ils ne voulaient pas mourir mais ne plus subir cette douleur indicible qui était cachée en eux , portant un masque qui devenait de plus en plus lourd , se sentant de moins en moins capable de résister à cette pulsion mortelle . Dans un état second , au moment d'un trop de plus tu as franchi le pas , sans savoir qu'il nous terrasserait . Alors soit en paix et n'ai pas peur de nos pleurs , il sont pour toi , pour nous , pas contre toi .
Notre douleur , ils la comprennent et notre Amour éternel leur est aquis , sans condition , tu es mort parce que tu n'a pas pu faire autrement , tu n'es pas plus responsable que moi , tu ne pouvais pas savoir qu'il y a des tortures psychiques qui tuent .
Parce que j'ai si mal je te comprends .Parce que je t'aime je t'appelle et cri ton nom .
Le cerveau implose et ça ils ne pouvaient pas le contrôler, tu as raison Marie-Claude . Calmement ou pas , la bombe était amorcée .

Je t'embrasse et ils doivent aussi s'embrasser là où ils sont .

marie-claude

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 180
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #6 le: décembre 14, 2012, 09:49:40 pm »
Muriel,

Merci pour vos bonnes paroles cela fait du bien .Hier a été une journée très difficile j'ai beaucoup pleuré elle me manque si fort.
Si au moins elle m'avait laissé un petit mot, quelque chose qui aurait fait en sorte que je puisse comprendre sa si terrible souffrance et il faut le dire solitude, car je crois que nos enfants ne voulaient pas nous faire de la peine ni nous inquiéter avec ce qu'ils vivaient. Donc du coup ils cherchaient à s'en sortir par leurs propres moyens qui hélas ne les as pas conduit à la bonne porte de sortie.

Croyez-vous vraiment qu'en ayant pris la décision ultime cela leur a apporté un quelquonque soulagement dans leur mal-être ?

Vous me jugerez ridicule mais devant ce vide monumental de son absence j'ai fait appel à quelques voyants pour savoir si elle était bien là-haut.  Cela rend folle dingue de savoir que plus jamais nous ne les serrerons tout contre nous en les couvrants de baisers.

je crois vraiment vraiment que nous les mamans somment maintenant dans un monde à part peuplé du manque si intense, de tristesse et d'incompréhension puissions nous essayer de nous en sortir pour eux pour que quelqu'un se souvienne encore d'eux ne les oublient surtout pas JAMAIS !

Je vous embrasse

martine

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 71
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #7 le: décembre 14, 2012, 10:59:09 pm »
Marie Claude ! rien n est ridicule quand on souffre ! on ce raccroche à tout ce qui peut (soulager) la plaie !! chacunes  ses méthodes !! ils vivent en nous, pour eux, pour continuez à les faire vivre battons nous pour nos enfants chéris !! je t embrasse !

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #8 le: décembre 14, 2012, 11:00:44 pm »
Oui , je le crois . C'est même probablement à cet ultime moment que sa douleur s'est enfuite et c'est un réconfort pour moi car longtemps j'ai été torturée à l'idée qu'il ai eu peur , et non en fait , il s'est libéré et n'a pas eu peur , sans quoi il ne l'aurait pas fait .
Je ne trouve pas de ridicule dans la quête de son enfant . Personne ne juge , juger quoi d'ailleurs ?
On flaire toutes les pistes , nous sommes des louves .
Par quelque moyen que ce soit , pour soi , peur de l'oublie , et toujours le nom de Karen sera pronnoncé , une référence par la suite incontournable , que ce soit pour aider les autres ou par des textes , sa mémoire sera diffusée et Karen Jamais oubliée , ses amis nombreux ne l'oublierons jamais , même s'ils n'en parlent pas .
Des ressources insoupçonnées jaillirons du plus profond de toi pour continuer avec Karen .
 

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #9 le: décembre 14, 2012, 11:02:09 pm »
Martine <3

martine

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 71
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #10 le: décembre 14, 2012, 11:31:46 pm »
moi, Muriel, je sais qu il n a pas eu peur, il était trop courageux pour cela, mais je suis torturée à l idée qu il ai eu mal ! mois qui l ai toujours couvée, materner ! quand je ferme les yeux, je le vois tout seul , installé sa corde à l arbre, monter sur sa chaise, passer la corde autour de son cou, puis repousser la chaise avec ses pieds !! comme il a du avoir mal avant de fermer les yeux pour toujours ! au dela du manque c est cela qui m est INSUPPORTABLE ! qui m empeche d etre en paix !!

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #11 le: décembre 15, 2012, 01:37:13 am »
Martine , ce que tu penses , je le pense aussi , ce serait malhonnête de ma part de te dire le contraire . Mais je souhaite que la détermination de ton fils ai occulté toute sensation de douleur .

catherine

  • Invité
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #12 le: décembre 15, 2012, 10:57:25 am »
chère Marie Claude
comme le disent toutes les mamans d'ici, nous nous raccrochons a tout ce que l'on peut, pour continuer

moi il m'a écrit une lettre, il me demandait pardon, il me disait que c'est vrai que les enfants n'ont pas le droit de partir avant, et qu'il serait là pour moi toujours, qu'il serait une petite étoile qui brillera pour moi

tu vois c'est bête mais j'ai eu plusieurs signes qu'il était là, des trucs parfois ridicule, comme je vis seule avec ma petite chienne, je me suis laissé allée ne faisant que le strict minimum en ménage en course en tout

un matin je me suis levée et au coin du salon il y avait un morceau de fils, je l'ai laissé par terre, et je passais devant, et bacarat aussi, et le lendemain il avait une forme bizarre, quand j'ai regardé, il était en forme d'étoile, j'étais très très mal a cette époque, je cherchais a partir moi aussi

je l'ai laissé le regardant et le lendemain il avait changé de forme, Florent avait une expression grivoise quand il en avait marre il disait "j'men bats les coi..les" et pour me faire râler il dessinait un zizi avec des coi.. quand il me faisait un mot pour me dire qu'il sortait ou qu'il rentrait pour diner

le morceau de fils avait changé il était en forme de zizi et c.. je n'ai pas ramassé le fils, il a disparu , j'ai balayé partout jamais je l'ai retrouvé, il est peu être parti dans les pattes de bacarat

mais quand j’étais super mal quand j'ai cherché le moyen de partir, il m'a fait comprendre qu'il était là avec moi

moi aussi je vais allez voir une personne qui parle avec eux, mais elle m'a dit qu'il était encore trop tôt qu'il fallait un peu plus de temps

regarde partout autour de toi, il y a peut être des signes, je ne croyais plus en rien et maintenant je regarde, ça n’atténue pas ma peine, mais ça m'aide a tenir

désolée pour le côté "grivois" Florent était militaire 23 ans et taquin

je t'embrasse et je pense a Karen et a toi

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #13 le: décembre 15, 2012, 02:53:05 pm »
Ce que je viens de lire me touche aux larmes , larmes douces et reconnaissantes . Car des signes aussi j'en ai eu le dernier il y a 15 jours . Que ce fil dont tu parles ai changé de forme passant de l'étoile qu'il promettait d'être pour toi et apposer sa signature afin de te confirmer , "c'est bien moi maman "est magnifique . Quand je vais très mal , je me rappelle les signes , ils sont propres à chacun et ne sont pas illusion , tu viens , Catherine , de le démontrer , j'en suis bouleversée et je te remercie pour ce partage .
Ces signes sont subtiles et dicrets il faut bien regarder mais sans chercher , c'est vrai Marie-Claude .
Un jour , lors d'un pique-nique en montagne avec des parents d'un groupe de parole , j'étais décue ( juste un peu ) de ne pas avoir vu de marmottes , l'endroit choisi ne s'y prêtant pas , je n'avais pas fini de formuler ce constat à voix basse que , brusquement et comme au ralenti , j'ai pivoté mon corps dans un demi tour et regardé le ciel , il y avait un nuage parmis tant d'autres , droit devant moi en forme de marmotte . J'ai souri ai dit " merci Seb ".
Le 30 novembre , jour de ses un an après , j'ai allumé des bougies , notamment sur un chandelier que ma fille à retourné , il était depuis des années toujours placé dans le même sens , et là se reflètant sur la porte fenêtre du salon il y avait un grand "S" de lumières qui sembait venir de la terrasse , juste là ou il a sauté . Mon fils s'appelle Sébastien .
Je vous embrasse toutes très fort .

marie-claude

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 180
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #14 le: décembre 17, 2012, 10:18:12 pm »
Bonjour à toutes,
                               C'est tout à fait vrai ce que vous dites il existe des signes qui ne trompent pas lorsqu'on sait les identifier.

Je ne sais s'i l y a un au-delà mais je suis certaine que l'âme elle existe pour l'éternité comment pourrait-il en être autrement ?

Je pense que ma fille est maintenant avec sa Grand-Mère qui en prends bien soin et qui la guide dans cet univers qui nous est méconnu. Ma petite soeur a eu la vision de ma mère recueillant ma petite Karen au bas de la chute d'ou elle est tombée, elle l'a prise dans ses bras et l'a emmenée avec elle.  Cette histoire m'a fait pleurer mais en même temps elle m'a réconforté, elle n'était plus toute seule !

 J'essaie d'aller à l'église pour prier pour son âme mais les mots s'enfuient à tire-d'aile dans ma tête et je me sens coupable mais d'un autre côté je suis si fatiguée présentement est-ce normal ? Quelles sont vos symptômes à vous toutes ?

J'ai l'impression d'être foudroyée sur place, fatiguée, peiné en manque absolument atroce de Karen, la gorge si serrée que c'est mirable d'arriver à respirer est-ce que nous nous en sortirons ? Peut-être faudra-til apprendre à composer avec cette douleur, ce manque inimaginable, lancinant  à apprivoiser cette douleur mais comment ? Le temps arrange-t-il tout ?????

j'ai l'impression de vivre dans un sentiment d'irréalité d'être dédoublé. Je me dis c'est un horrbile cauchemar elle va revenir, pourquoi vit-on des choses horribles ici-bas, avons-nous les unes les autres commis quelque méfait si terrible que nous devions payer par le prix de la vie de notre enfant toute notre vie ?

Puissions nous trouver un peu de répit un jour et j'espère que nos enfants sont en paix maintenant sinon pourquoi tout ceci ?

Excusez-moi je suis si découragée mais je trouve et vous me pardonnererai le terme  que la fin de vie de ma fille est un horrible GÂCHIS ÉPOUVANTABLE !! bordel s'enlever la vie parcqu'on vit une peine d'amour !!!!! un instant svp !!! La peine que cela engendre, le SÉISME EMOTIONNEL , le manque, l'incrédulité, l'incompréhension et j'en passe qu'a-t-elle penser ?????

Je lui pardonne là n'est pas la question mais elle aurait pu faire une demande à l'aide ce n'est pas compliqué avec les moyens de télécommunication à notre disposition aujourd 'hui!!!!  elle venait d'avoir 26 ans , belle, intelligent débrouillarde parlait 3 langues couramment, à vécu en espagne, en france, italie, angleterre elle était appréciée de tous .

Je vous le dis . je lui ai tout donné (mère célibataire) je me suis oubliée pour elle que n'ai-je fait et voilà le résultat !!

Ca fait mal nom de Dieu, si mal  quand arrêterais-je de souffrir et nous toutes.

Merci de m'écouter malgré tout, c'était mon petit coup de gueule excusez-moi !

Marie-Claudexx

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #15 le: décembre 17, 2012, 11:37:09 pm »
Pas d'escuses Marie-Claude , les coups de gueules s'expriment et libèrent la soupape .
Pourquoi pourquoi ?
Jamais de réponse mais tu le sauras un jour et pas ici-bas .
Il n'empêche que cette question reviendra et peut-être auras-tu une ébauche de réponse , mais personnelement je ne sais que ce n'est pas concevable même si possible qu'un jour un enfant s'en aille ailleurs pour ne plus avoir mal .
Possible que ta petite Karen ait été victime du facteur déclanchant qu'est un chagrin d'amour qui devient insurmontable car c'est la goutte qui fait déborder le vase d'un mal-être plus profond dont on a pas forcément conscience  ?
Je crois en la survie de l'Âme . Cela allège de temps en temps ma grande et profonde tristesse  Le grand-père de mon fils ( mon père ) est partit 4 mois avant , celà soulage aussi un peu ma peine , j'aime à penser qu'ils parlent et rient ensemble .
Foudroyée , fatiguée , en manque atroce de mon enfant , incrédule entre le réel et l'iréel , gorge serrée , larmes qui jaillissent en circonstances non prévisibles , devant un tee shirt pour homme qui aurait plu à mon fils , devant un mets qu'il aimait et que je refuse de manger .
Composer avec cette douleur , tout es là , comment ? Pas à pas , on verra . Le temps n'arrangera pas tout puisque tout a changé , mais le temps passera et avec lui nous évoluerons dans notre nouveau monde qu'il nous reste à apprivoiser .
La souffrance ne disparaitra pas , elle sera moins vive et destructrice.
C'est ce que je crois, et mon coeur s'accélère en écrivant cela , on le sait toutes , toujours il ou elle nous manquera , toujours un vide .
C'est un séisme émotionnel , oui et l'onde de choc n'a pas finit de revenir , on saura mieux l'appréhender ?.

marie-claude

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 180
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #16 le: décembre 18, 2012, 04:35:10 pm »
Bonjour Muriel,

Tout d'abord je voudrais vous remercier pour toujours être présente pour tous dans ce forum, toujours un bon mot, une parole d'encouragament lorqu'on a bien besoin.

Je sais que nous passons différentes étapes losque nous vivons une situation comme la nôtre dont la colère, voyez pour moi elle s'égrenne déjà. Comment pourrai-je lui en vouloir je n'ai que compassion et chagrin pour elle.

Le chagrin a-t-il du les submerger et les aveugler pour qu'ils en soient arrivés à ce geste si définitif.  Le coeur me serre devant tant de souffrance et de désespoir. Etais-ce vraiment le choix de leur coeur ? Honnêtement je pense qu'ils n'ont pas du tout penser au chagrin sans nom qui allait nous assaillir jusquà la fin de nos jours. Pour eux la délivrance était toute proche.

Croyez-vous que l'âme prend un certain temps à s'adapter à sa nouvelle situation ? le repos est-il immédiat, la souffrance stoppée ? J'essaie de ne pas trop lui démonter ma peine car son âme pourrait peut-être s'attristé de cette situation et de ce fait ne pas s'envoler vers la lumièere et la paix céleste ?

Si je savais qu'elle est sereine et qu'elle ne regrette pas son geste cela m'apaiserait quelque peu.

J'espère vivement que votre fils, ma fille et tous nos enfants sont délivrés à tout jamais de leur souffrance.

Merci à bientôt. Bon courage à vous toutes

Marie-Claude

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #17 le: décembre 18, 2012, 06:21:34 pm »
Quand je suis submergée par le chagrin , je ne retiens pas mes larmes je dis à Sébastien " j'ai aussi , comme toi , mon chemin à faire " ou/et " ne t'inquiètes pas pour moi Seb , c'est normal que je pleure " et tu vois Marie-Claude , je ne pense pas que cela les empêchent de s'élever car si après il y a , ils ne peuvent que comprendre notre chagrin légitime comme nous comprenons que ce n'est pas de leur faute si leur souffrance a eux raison d'eux et jamais , jamais ils n'ont à ce moment étés conscients de notre douleur je dirais que ce geste de désespoir intense échappait à tout contrôle , même s'il a été préparé et ce n'est pas sciemment qu'ils nous ont fait mal nos petites victimes de cette société , leur regard sur eux-même était altéré , faussé et même l'amour n'y pouvait rien .
C'est la souffrance qui a tué nos enfants , pourquoi accepte-t'on qu'une maladie physique visible et organique tue et refuse-t'on de comprendre que la souffrance psychique tue également ?
Et puisque tu ne lui en veux pas ... elle est libre ta fille et elle va t'aider comme tu l'aides par tout l'amour que tu as pour elle et le respect que tu as pour elle . Compassion et chagrin , c'est de l'amour et la douleur y est associée , inévitablement .
Tu as aussi le droit de respecter ton chagrin et ça tout le monde devrais le comprendre , ici sur terre et au-delà ils le comprennent tous . ( mes phrases , elles paraissent emplies de sagesse je ne le fais pas exprès , ça vient tout seul , je ne suis pas sage , je suis humaine et je ne sais rien )
Je ne suis pas pratiquante, je crois en la survie de l'Âme pourtant .( je doute , bien sur , mais j'espère et c'est déjà pas mal )  Je crois en l'amour que j'ai pour mon enfant et ne veux que son bien , même au delà de la mort ou de la vie , comme toi , comme nous toutes . ( je pense )
La séreinité , pour ta fille Karen , oui puisqu'elle sait que c'est sa mort que tu n'acceptes pas , trop dur , mais elle et son être tout entier tu l'acceptes n'est-ce-pas ?
Un jour tu seras plus sereine , elle le sait avant que toi même tu ne le saches . Alors j'aurais tendance à penser que ça va pour ta fille . J'aurais tendance à penser que ça va pour mon fils ...maintenant.
Et ils ont assez souffert comme ça pour mériter la paix .
Ici , sur ce forum , on lèche nos plaies mutuellement . Et on pleure ensemble .
Je t'embrasse et toutes et tous et te dis merci pour ton souhait de paix pour mon fils .
Et puisque nous sommes sur le sujet de la spiritualité , possible que l'Âme mette un certain temps à s'adapter , mais vers la lumière tout droit ils sont allés .

marie-claude

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 180
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #18 le: décembre 18, 2012, 08:16:11 pm »
Bonjour à vous toutes,

Même si ma fille est partie il n'y a que 2 mois et demi, ma famille, amis et autres ne m'en parlent presque plus comme si elle n'avait jamais vécu sur cette terre. Est-ce un mal-être de leur part, une lassitude d'entendre encore une fois mon histoire ?

De même j'ai l'impression que je suis stigmatisé, les gens font tout pour ne pas me croiser dans un corridor, à l'épicerie etc..
Est-ce que c'est contagieux ? N'est-ce pas assez horrible ce que nous vivons sans en plus nous faire pratiquement rejeté parce que nous sommes en deuil ?

Selon eux nous devrions déjà nous remettre à fonctionner comme si de rien n'était ! Pour moi la blessure fait partie de moi elle ne peut ni ne doit se refermer sur un coup de baguette magique. J'en ai plus qu'assez de me faire répéter ad nauseum tu dois refaire ta vie, passer à autre chose, partir en vacances etc...

Je ne sais pas mais ils ne sont pas dans ma peau hein ou chaque jour apporte son lot quotidien de sentiments pénibles, un vide insupportable, une respiration hachée et j'en passe.

Svp un peu de respect dans ce que nous vivons serait le minimum il me semble.

A bon entendeur salut !

ROI Karine

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
    • Voir le profil
Re : maman ayant perdue sa fille unique
« Réponse #19 le: décembre 20, 2012, 04:51:15 am »
Marie-Claude
Je vous écris d'une toute petite île noyée au milieu du Pacifique. Mon fils lui s'est pendu le 20 mai de cette année. Mais il repose chez nous. Je n'ai pas de mots pour décrire ce que j'ai ressenti en lisant votre mot sur la perte de votre fille unique. Le fait de ne pas savoir où elle est. C'est tellement douloureux et lourd à porter toute cette incertitude. Courage Madame, je prie pour vous et votre fille.