Auteur Sujet: mon fils est hospitalisé apres une ts serieuse  (Lu 2694 fois)

marie83

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
mon fils est hospitalisé apres une ts serieuse
« le: juin 12, 2013, 05:44:39 pm »
bonjour je viens de trouver ce forum
je ne sais pas encore bien ce que je viens  chercher ici une ecoute, des parents comme moi dans le desaroi, un soutien, m exprimer sur ce que je ressents ?

Hier j ai retrouvé mon fils de 16 ans dans sa chambre conscient  des boites de médocs diverses en grande quantité, de l alcool des tessons de verre, ciseaux, couteau de cuisine le tout plein de sang .... et lui sur son lit  assis blanc ensanglanté de la tete au pieds qui me regardait en me disant "quoi, qu est ce que t as ? " 
j ai appelé les pompiers
urgence,  foie heureusement  epargné malgré la grosse quantité de dafalgan en plus du reste.
beaucoup de point de sutures sur les bras plaies profondes, il s est aussi attaqué  a son cou.
etat impressionant selon l infirmiere
il est en vie  heureusement
il est pris en charge par un coea depuis hier soir
aux urgences  il m a jeté me demandant de partir.
ce matin il aurait demandé si je venais ( ct peut etre simplement pour que je lui amene des cigarettes ?
il a l air d etre en de bonne main.
les raisons conflit familial, un amour de maman mal  exprimé un eloignement  une fratrie qu il ne voulait pas , un amour ouvert a une prof bien sur impossible beaucoup beaucoup  de raison  mais surtout un enfermement sur soit qui ma poussé a abandonner le dialogue pour eviter les conflits et qu il a perçu comme un abandon pur et simple de l amour que j ai pourtant pour lui?

JAMAIS je n aurai penser qu il en arrive a la tentative de suicide jamais je n aurais penser qu il puisse se faire du mal  lui qui ne supporte pas d avoir mal  ou de faire qq chose qui nuise a sa santé
et pourtant il a voulu mourir
je ne sais pas comment reagir je sais qu il ne croit pas en mon amour  qu il pense que je n aime que ses demi freres comme il les appelle et son beau père il croit que lui n est la que parce qu il est mon fils et que je me dois de le garder.

pourtant je l aime tout autant meme si tout les deux  on s est toujours mal aimé pas compris ....0

c est un enfant hyperactif reconnu comme tel  et pas un hyperactif de facilité j ai des soucis de comportement avec lui depuis sa tendre enfance 24 mois refus d autorité defiance  ect ect pourtant tres tres intelligent precoce l elever a été tres dur surtout que son père et moi nous sommes separé  des ses 4 mois ( homme violent) je ne l ai jamais revu il porte le nom de son père malheureusement j etais jeune et je n ai jamais trouvé le bon equilibre  pour le tenir j ai surement été trop autoritaire  mais c était tellement dur malgré psy du camps je n ai jamais eu l impression
d etre aidée.

puis plus tard internat dans un college pour enfant difficile, exclusion trop dur a gerer pour eux retour dans le public année catastrophe nouvelle exclusion puis mecs et meme la exclusion....
on a quittés la ville petit college public mais tres sympa et a l ecoute dossier mdph reconnaissance de sa maladie enfin un suivi  a l aide d une avs  belle remontée que l issus était de juste le maintenir scolarisé jusqu a 16 ans.
cette année deux fois tableau d honneur une entrée en seconde prevue et le bepc dans 3 semaines jusqu avant ce jour horrible ....meme si scolairement ca allait  a la maison ct toujours l horreur et meme pire mais je me disais qu un avenir pour lui avait l air de se profiler ... alors j ai laissé  faire  sa violence s installer le laisser seul avec sa colere et sa haine du moment qu a l ecole  ca allait ....
voila mon histoire
de quoi demain sera fait ? Quel sera l apres ts ? vais je vivre dans la peur constante qu il ne tienne plus a sa vie ? que la moindre contrarietée le mene a un geste qu il ne ratera  peut etre pas la prochaine fois ?
j ai tellement peur pour lui j aimerai tellement qu il sache que je l aime et que sa vie meme si elle lui semble moche sera belle si il y croit  et si il le veut.
son rejet me fait tellement mal  parce que je sais qu il y a rejet car il n y crois pas !
pourtant ce n est pas parce que je lui demande du respect  de l obeissance un respect des regles  qu on ui demande que je ne l aime pas
j aimerais tant qu il comprenne que si j ai laché ce n est pas parce que je m en fou mais parce que j ai plus de solution face a son mepris et son propre rejet....

Theresina

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 24
    • Voir le profil
Re : mon fils est hospitalisé apres une ts serieuse
« Réponse #1 le: juin 26, 2013, 04:39:38 pm »
bonjour Marie,
Ce que vous vivez est trop lourd pour vous, vous avez bien fait de vous exprimer sur ce forum. Je m'étonne que vous n'ayez pas eu plus de réactions. Finalement, cela fait peut-être peur à tout le monde.
Votre fils est en grande souffrance évidemment. Comment va-t-il maintenant ?
C'est une situation très difficile à vivre pour vous.
De tout coeur avec vous.

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : mon fils est hospitalisé apres une ts serieuse
« Réponse #2 le: août 04, 2013, 02:51:13 am »
Marie ,
En fait je ne sais que te dire , sinon verbaliser l'amour que tu as pour lui. Dis lui que tu l'aime même s'il parait s'en moquer , il entendra tes mots .
Tiens nous au courant , si tu le peux , si tu le veux .
Amicalement de tout coeur .

sonatinette

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 30
    • Voir le profil
Re : mon fils est hospitalisé apres une ts serieuse
« Réponse #3 le: août 07, 2013, 08:03:58 pm »
Souvent j'écrivais des petits mots à ma fille que je mettais discrètement dans sa poche de manteau ou dans son cartable, des petits mots tout simples ou je lui disais que j'étais là, que je l'aimais, tout simplement
rien n'est facile, rien n'est jamais acquis, meme si on veut y croire et dieu sait si moi aussi j'ai voulu y croire, mais chaque fois que je lui écrivais ces petits mots, elle semblait apaisée tout simplement
je vous embrasse très fort, courage, et surtout n'hésitez pas à revenir ici pour parler de tout ce qui vous passe par la tête
Ma petite Charlène est partie dans la nuit du 5 au 6 mai à l'âge de 21 ans, c'était son choix je le respecte même si c'est dur pour ceux qui restent, je t'aime mon petit coeur des anges, dieu que tu as eu du courage de faire le saut de l'ange sur plus de 30 étages.