Auteur Sujet: Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !  (Lu 25075 fois)

ronald/fabrice

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 66
  • Si tu savais à quel point je suis triste !
    • Voir le profil
Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« le: janvier 17, 2014, 08:58:30 am »
Cela fait maintenant cinq semaines qu'il nous a définitivement quitté,
samedi dernier nous nous sommes recueillis devant la tombe pour voir disparaitre l'urne
sous quelques centimètres de terre.

Je culpabilise, n'arrête pas de me répéter que j'aurais dû le faire parler lors de notre dernier trajet ensemble,
je le ramenais au centre de poste-cure et il restait silencieux pendant les trente minutes que dure le trajet.
En arrivant devant le grand portail, il a juste dit salut à la prochaine, c'était le week-end suivant l'enterrement
de sa grand mère maternelle.

Il est sorti du véhicule pour entrer dans cet ancien bâtiment devenu centre de poste-cure et il a disparu dans le
grand cette grande halle, j'ai fais une manœuvre de recul d'environ cent mètres pour prendre quelques clichés
 de l'église illuminée du village et en jetant un dernier coup d'œil vers le bâtiment dans lequel il avait disparu
je l'ai vu réapparaître dans cette halle et regarder dans ma direction, pourquoi,
pourquoi n'y suis-je pas retourné ? Je me le demande chaque jour...

Depuis je pleure, chaque jour, plusieurs fois même.

Je l'aimais tant, je ne m'y ferais jamais de son absence définitive,
Parti sans le moindre mot !
J’aurais tant souhaité qu’on échangent plus, comme au temps, j'étais si fier de toi …
Je le suis toujours mais ne peux plus te le dire.
http://fr.tinypic.com/view.php?pic=35krd5v&s=8

Ange

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 114
  • MATHILDE VENAIT D'AVOIR 14 ANS
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #1 le: janvier 17, 2014, 12:07:44 pm »
"Oh mon dieu" Ronald/Fabrice...encore un, un de trop qui vient s'ajouter à cette maudite liste!!
Je suis tellement désolée en te lisant, je ne sais pas vraiment quoi dire. Juste que sur ce Forum, on se comprends, on échange entre personnes qui vivent dans le même cauchemar!
La culpabilité, cette atrocité ne te lâches pas mais tu sais...personne n'a rien vu, rien senti venir et pourtant nous culpabilisons toutes et tous.
Je t'embrasse. Ange
Angélique,DEDE, Angel et enfin Ange...je suis la maman de Mathilde qui a eu 14 ans le 1er mai 2012 et s'est suicidée le 17 juin 2012

thierry

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 69
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #2 le: janvier 17, 2014, 04:32:10 pm »
ronald /fabrice je me permait de te repondre et te dire comme ange que tu n est coupable en rien et qu ici tu trouvera je l espere un peut de reconfort on est malheureusement tous dans le meme enfer mon fils hugo est partit lui aussi il y a cinq semaines le 11 decembre  il avait eut 19ans le 21novembre et depuit je suis comme toi je pleure et jme culpabilise de n avoir rien vue et nous en somme tous la ,a nous posè tous les memes questions revien sur le site il n y a que des personnes gentilles sur ce cite

ronald/fabrice

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 66
  • Si tu savais à quel point je suis triste !
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #3 le: janvier 18, 2014, 06:12:36 am »
je me permait de te repondre et te dire comme ange que tu n est coupable en rien et qu ici tu trouvera je l espere un peut de reconfort, revien sur le site il n y a que des personnes gentilles sur ce cite

"Oh mon dieu" Ronald/Fabrice...encore un, un de trop qui vient s'ajouter à cette maudite liste!!
je ne sais pas vraiment quoi dire, juste que sur ce Forum, on se comprends, on échange entre personnes qui vivent dans le même cauchemar!
La culpabilité, cette atrocité ne te lâches pas mais tu sais...personne n'a rien vu, rien senti venir et pourtant nous culpabilisons toutes et tous.

Merci Ange et Thierry,

je suis fatigué de vivre là, pour de nombreuses raisons je ne devrais pas dire cela
parce qu'on compte toujours sur moi dans ma proche famille.

Il y a mon épouse, mes trois autres enfants et un petit-enfant de chaque
je ne suis donc pas seul, par rapport à d'autres sur ce forum
mais je suis usé par les événements des deux difficiles années passées.

Ma maman au début de cette série funèbre, décédée le 17/12/11
je l'ai pris en photo alors que je pensais qu'elle faisait encore un de ses trucs extravagants
pliée en deux, mains de chaque côté de chaque pied tout en étant assise dans son fauteuil
mais morte, je la surveillais par caméra depuis le rez de chaussé pour son bien puisqu'elle était Alzheimer.
Elle avait tout de même 88 ans et c'était une délivrance pour elle comme pour nous,
même si cela nous a fait beaucoup de peine, maman, belle-maman, grand et arrière grand-mère adorable.

Ma belle mère décédée d'un cancer le 10/11/13 à l'âge de 78 ans
et le constat de décès de notre aîné le 10/12/13 qui d'après le médecin aurait expiré le 9 décembre vers 14:30 h/mn
mais retrouvé seulement vers 23 heure.

Nous nous sommes battu de nombreuses années avec lui et contre la "maladie" définition dont j'ai horreur
pour des raisons particulière me concernant, quand il s'agit d'alcool et de drogue.
Il allait enfin mieux, du moins c'est ce que l'on croit constater par rapport aux documents retrouvés.

Il était croyant chrétien d'une autre confession que moi, il a de ce fait beneficié d'une éducation renforcée
et promettait toujours à sa maman qu'il ne ferait jamais ce qu'il a fini par faire.
Et moi, comme dit "Ange" (mon dieu), je crie interieurement pourquoi tu l'as laissé accomplir ce geste.

Il laisse derrière lui beaucoup de souffrance, hier soir encore, des invités rient autour de notre table
et je vois notre second fils retenir ses larmes avec peine, mon épouse dans la même situation et moi
qui cherche à contrôler mes sentiments sans pour autant vouloir faire cesser l'amusement d'un des hôtes,
qui pourtant n'a rien dit de déplacé et nous entrainerait un peu hors de l'ambiance morose.

Nous n'avons pas d'autre choix que d'accepter la décision qu'à prit Fabrice,
au lieu de fêter son anniversaire avec nous comme cela se faisait toujours le 25 décembre
nous avons acheté un bouquet de fleurs remplaçant les couronnes fanées sur la tombe,
et depuis samedi dernier il repose avec sa grand mère.

Comment faites vous ?
Je mets trois heures pour écrire quelques paragraphes le concernant
tout ressentant dans ma poitrine comme si j'étais lacéré d'une lame qui ne fatigue ni ne s'émousse.
La douleur est vive, elle m'empêche d'avoir l'esprit clair et j'ai peur qu'elle s'arrête.

Comme j'ai pu lire ailleurs sur ce forum,
"mon fils, ma vie"
elle n'est plus rien sans toi
et si mes enfants.trouvaient ce texte, ils diraient que je les ai oubliés.

Merci de m'avoir lu,
je pense à toutes et tous ceux qui souffrent ainsi
mais aussi à tout ces enfants partis trop tôt.

 Amicalement
 ronald
Parti sans le moindre mot !
J’aurais tant souhaité qu’on échangent plus, comme au temps, j'étais si fier de toi …
Je le suis toujours mais ne peux plus te le dire.
http://fr.tinypic.com/view.php?pic=35krd5v&s=8

Ange

  • Membre Actif
  • ***
  • Messages: 114
  • MATHILDE VENAIT D'AVOIR 14 ANS
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #4 le: janvier 18, 2014, 07:33:02 am »
Bonjour Ronald,
Je ne sais plus si je l'ai déjà dit...sûrement d'ailleurs mais je n'ai pas la force de relire les 34pages de mon Topic, mon père s'est suicidé en 2000, ma mère a de gros problèmes d'alcool et de drogue également, je ne lui parle plus depuis très longtemps.
Je ne crois pas en dieu, pourtant baptisée, sans que l'on me demande mon avis...j'ai toujours refusé de faire baptiser mes enfants. Je ne juge pas toutes sortes de croyances sauf bien sûr quand elles portent atteinte à la dignité et à la liberté des autres, je ne sais pas pourquoi j'ai écris "oh mon dieu" sur ton Topic!?!
La vie est très moche, surtout avec certaines personnes! Le sort s'acharne toujours sur les mêmes...je le remarque de plus en plus autour de moi. Des gens bien pourtant, ils leurs arrivent de nombreux malheurs...et "les pourris" pour eux tout va bien, c'est injuste.
Je parle beaucoup à ma petite Mathilde mais cela fait un an et sept mois qu'elle est morte...le chemin est très long et parsemé d'embûches. Tu viens tout juste de perdre ton fils, comme Thierry. Je sais aujourd'hui que je ne serai plus jamais la même personne...je vie encore, je rie, je pleure mais au plus profond de moi je suis morte malgré qu'il me reste un fils de 20 ans.
Amicalement

Angélique,DEDE, Angel et enfin Ange...je suis la maman de Mathilde qui a eu 14 ans le 1er mai 2012 et s'est suicidée le 17 juin 2012

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #5 le: janvier 18, 2014, 05:27:50 pm »
Bonjour Ronald ,

je suis triste pour Fabrice ,  ce que tu nous dis fait mal , encore une victime.
Tu culpabilises , comment faire autrement ? Mais pourtant , sur ce chemin du retour que pouvais-tu dire à ton fils ?? C'est si difficile de parler à son enfant silencieux . Comme toi , deux jours avant que mon fils Sébastien ne se défenestre , je n'ai pas osé brisé son silence , il était assis ,contre le mur de la chambre de sa sœur qui ne vivait plus à la maison , le dos appuyé contre ce mur , une guitare à la main et les yeux dans le vide et je ne lui ai pas parlé , pensant qu'il risquait de le prendre mal . Tu sais , pas les étouffer , pas les laisser non plus . Trouve la bonne méthode ....le fait est qu'il n'y en a pas et aujourd'hui tu revisites chaque instant avec ce que tu sais . Alors puis-je te dire que tout es complètement faussé ?
J'ai perdu mon père 4 mois avant le geste impossible mais si évident maintenant à la lumière de sa souffrance , la façon dont il se jugeait lui même ...Mon fils aussi disait que jamais il ne se suiciderait , son meilleur ami s'est pendu 2 ans auparavant , son amie tué dans un accident de moto 3 ans auparavant  . Il se sentait coupable de n'avoir rien vu venir .
Il n'était pas coupable .
Tu n'es pas coupable .
Je me sens coupable et pourtant  je ne le suis pas plus que toi .
J'était tellement tournée vers la peine de la perte de mon père que j'ai baissé ma garde ? Ma sœur un cancer du sein sous chimio au même moment ? Une grave altercation avec un médecin dans mon travail ? Tout cela pendant les 4 mois avant ce 30 novembre 2011 , lui né le 21 Décembre et là la similitude de la date me touche , la drogue . Les psy ..
L'amour ne sauve pas , je suis infirmière et j'ai cru que l'amour pouvait sauver . Seb allait avoir 24 ans .

J'ai une fille de bientôt 30 ans , que j'aime autant que Sébastien et si un jour elle lit mes post , peut-être sera-t-elle inquiète plus que de raison mais voilà , pour moi aussi une partie de moi est morte avec lui . Et j'aime ma fille comme Angélique son fils . Je vis entre ciel et terre .

Je t'embrasse . Douces pensées à Kevin .

martine

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 71
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #6 le: janvier 19, 2014, 09:49:49 am »
tu as raison MURIEL on vis maintenant entre ciel et terre !! étrange sensation ! une fois que la plaie s est arretée de saigner, l impression d etre une autre ! depuis ce 21 fevrier 2010 ce n est plus la meme personne qui habite mon corps ! je pense que pour nous toutes c est la meme sensation ! en meme temps c est normal puisque qu une partie de nous est partie avec eux et l autre partie d eux vis en nous !!!! il nous faut vivre avec notre enfant invisible à nos yeux, mais tellement présent en nous !!!!!!!!!!!!

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #7 le: janvier 19, 2014, 02:41:37 pm »
Pardonnes moi Ronald , je voulais dire Douces pensées à Fabrice . C'est l'émotion  :'(

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #8 le: janvier 19, 2014, 02:42:59 pm »
 Oui Martine <3

ronald/fabrice

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 66
  • Si tu savais à quel point je suis triste !
    • Voir le profil
Re : Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #9 le: janvier 19, 2014, 04:18:34 pm »
tu as raison MURIEL on vis maintenant entre ciel et terre !! étrange sensation ! une fois que la plaie s est arretée de saigner, l impression d etre une autre ! depuis ce 21 fevrier 2010 ce n est plus la meme personne qui habite mon corps ! je pense que pour nous toutes c est la meme sensation ! en meme temps c est normal puisque qu une partie de nous est partie avec eux et l autre partie d eux vis en nous !!!! il nous faut vivre avec notre enfant invisible à nos yeux, mais tellement présent en nous !!!!!!!!!!!!

Bonjour à vous toutes,

À vous aussi messieurs, qui avez perdu un être cher brutalement,

cela ne fait que quelques semaines pour moi dans cette situation mais comme vous je réalise
que je suis partiellement mort ! Je survi pour mes enfants vivants, pour nos petits enfants qu'il faut protéger
parce que ce sont de vrais éponges qui captent tout même lorsqu'on pense qu'ils sont en train de jouer,
je survi aussi pour mon épouse qui n'arrive pas extérioriser sa peine
et qui a complètement oubliée que sa mère n'est partie que un mois avant notre fils.

Pour moi, c'est dur de la voir souffrir et perdre sa dignité pire qu'un animal
mais je suis honnête et le dis franchement que ma belle n'est pas une perte pour moi.
Elle a trop souvent été trop mauvaise et injuste envers moi, mon épouse disait souvent ne pas comprendre que
je lui adresse encore la parole et reste poli avec sa mère, j'ai été élevé ainsi à rester poli envers les aînés.

Le stade que vous avez atteint n'est pas la seule chose surnaturelle dont vous bénéficiez,
je vous avoue ce que peu de proches savent de moi...
lorsque notre fils a quitté sont enveloppe terrestre je savais à la seconde près
que quelque chose de grave était arrivé, mais je ne savais pas à qui !
C'est ainsi depuis mon enfance, pour la perception du surnaturel, du moment que c'est très important
et sans que ce soit obligatoirement la mort qui intervient je suis alerte d'une façon particulière.

La nuit suivant le décès du fils j'ai été en contact avec une entité,
et je ne savais toujours pas qu'il s'agit de lui.

Mon fils connaissait mon secret, parce qu'un jour il m'a révélé un de ses rêves,
il était sincère et très touché en me le racontant, une femme ayant environ mon âge l'a demandé
s'il ne la reconnaissait pas et il lui a seulement répondu qu'elle ressemblait à un proche à lui,
et elle lui a dit qu'elle est la soeur de son père, il se serait agit de ma soeur décédée près de 9 ans avant ma naissance.

Plus haut, j'ai écris que je culpabilise, j'ai beaucoup de raisons à cela...
je savais que notre fille aînée ne resterait pas en couple malgré l'enfant issu de ce dernier
et comme je suis malade et handicapé depuis de nombreuses années déjà
je me suis confié à mon fils il y a plusieurs mois en essayant de le responsabiliser et précisément
à devenir responsable parce que je ne suis pas éternel et n'en aurais peut-être plus pour longtemps.

Ais-je bien fais ? Je lui ai dis que ses soeurs et son frère pourraient avoir besoin de lui un jour
parce que je trouvais mes gendres trop impulsifs.
Il m'a rassuré concernant son beau frère qui est le compagnon de la cadette des filles
mais ce qui semblait l'inquiéter le plus était ma prédiction, et il voulait savoir si j'avais eu un signe.
Non, je n'ai jamais un signe des mois à l'avance !

En avais-je trop demandé ? Personne ne saura, sauf moi si je peux le rejoindre
mais je n'ai pas le droit de précipiter l'avenir, je dois probablement encore souffrir et subir cette vie
dont je n'ai plus envie.

Lui il souffrait, et je le lui reprochais peut-être trop souvent,
il était devenu alcoolique grave, il fumait régulièrement du cannabis et c'était du bon
parce que plusieurs médecins m'avaient conseillés d'essayer de soulager mes douleurs physiques
avec ce produit qui n'a pour moi qu'un léger effet, je sais de quoi je parle si je dis bon.
Mais il y avait plus grave encore, il était sûrement dépendant à la cocaïne,
puisqu'il avait obtenu un traitement pour des substituts, et lorsqu'il était à court il venait me voler
plusieurs boites de morphine jusqu'au jour où j'ai tout mis au garage et ai mis une autre serrure sur la porte.

Comme je lui avais toujours demandé de rester honnête, de ne surtout jamais toucher aux drogues dures
parce qu'il finirait par voler, et même voler sa mère, sa famille, je suppose que la boucle était bouclee.
Il était loyal et avait horreur de l'injustice, il était tombé ou l'avait finalement choisit.
Conscient de ce qu'il était devenu, la vie a dû être qu'un enfer pour lui.

Je ne sais plus quand il m'avait poussé à bout, c'était en 2011 puisque j'allais chaque m'occuper
de ma mère comme d'une enfant, elle vivait encore chez elle, je lui faisais à manger pour le lendemain
quand tout à coup on m'appelle sur mon portable. Mon épouse me demande de rentre vite,
Fabrice fais le fou et je dois intervenir, je rentre aussitôt mais déjà il y avait deux voitures de pompiers,
plus une voiture du samu avec un médecin d'urgence.

Lui était déjà dans le véhicule de secours, attaché sur le brancard, tous les voisins formaient un demi cercle
devant notre entrée, mon épouse dans tout ses états, le frère en larmes.
Il avait pété les plombs, son frère qui était là par hasard lui a dit de se calmer et l'autre a attrapé un couteau,
le plus jeune est sorti de la maison par l'arrière sur laterrasse et l'aîné l'a suivit couteau à la main
et il y a eu quelques mots d'échanges et il s'est taillé dans le bras.

Je l'ai su plus tard, mais croyant qu'il avait menacé son frere , j'ai demandé à voir mon fils attaché dans le
véhicule de secours, on m'en a empêché sans ménagement.
Je suis parti sans me retourner dans mon garage, mon épouse était entre de bonnes mains
notre fils cadet ne voulait pas me donner d'explications, je me suis enfermé au garage.

Ils étaient plusieurs à tenté de l'ouvrir depuis les deux portes que j'ai rapidement barricadés et me suis servi de mon stock
de morphine, je n'en aurais plus jamais besoin par la suite, je nesais pas combien j'en ai sorti
il y en avait beaucoup et que des doses de 80 mg, le nombre suffirait à lui seul pour endormir un cheval.
Mais je craignais qu'à plusieurs ils parviennent à défoncer l'une des portes.

Je me suis dépêché d'avaler ce quej'avais au creux de ma main,
j'ai défais ma ceinture et l'ai passée dans sa boucle, attrapé un tabouret de très petite taille
me suis assis dessus et vite calculé la hauteur utile manquante jusqu'à la poignée de porte.
Tout était fin près, plus on tirerait et plus on l'étranglera.

Je me suis glissé du tabouret et me trouvais en suspendu,
j'ai fini par m'endormir rapidement et n'avais d'après moi aucune chance d'en réchapper.
Je ne sais combien de temps je suis resté ainsi.

Un moment plus tard j'ai entendu un ancien voisin arrivé à la rescousse qui me suppliait d'ouvrir la porte
sans relâche, il avait trop de patience et trouvait les bons mots pour me faire réagir,
j'étais toujours avec cette ceinture mais mes fesses touchaient le sol suffisamment et mes artères n'étaient pas
assez comprimés. J'avais tout raté, laissant rentrer le voisin dans le garage qui s'assoit proche de moi
et voyant les boites de comprimés il cherchait à savoir combien, j'étais étourdi mais réveille,
il a vu les traces de ceinture et m'a convaincu que ce n'était pas une solution.

Mais voilà, je pleure mon fils à présent,
quoi qu'il ait pu faire, il a fini par me punir, il me prive de mon premier amour,
je pleurais pour sa santé avant son adolescence et pendant des années qu'il avait un syndrome néphropathique
qui a disparu comme il est arrivé mais avec en plus des mois d'hospitalisation loin de chez nous.

Il a pris une décision que je ne peux plus refuser
il devait beaucoup souffrir et je ne comprenais pas
il a réussit à quitter cet enfer de vie.

Je pense à toutes ces vies qui n'ont pas trouvée d'autres issues

Mes amitiés à tout le monde de ce forum.

ronald

Parti sans le moindre mot !
J’aurais tant souhaité qu’on échangent plus, comme au temps, j'étais si fier de toi …
Je le suis toujours mais ne peux plus te le dire.
http://fr.tinypic.com/view.php?pic=35krd5v&s=8

ronald/fabrice

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 66
  • Si tu savais à quel point je suis triste !
    • Voir le profil
Re : Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #10 le: janvier 19, 2014, 04:31:10 pm »
Pardonnes moi Ronald , je voulais dire Douces pensées à Fabrice . C'est l'émotion  :'(

Ce n'est pas grave Muriel,
Fabrice n'est pas son vrai prénom, je ne sais pas pourquoi
il a lui même choisit b ce prénom en créant sa dernière adresse e-mail sur google
le jour avant son geste.

Mon prénom est le vrai.

Merci à vous toutes qui cherchez à consoler après votre propre vécu.

Nous formons ensemble, pardonnez moi cette comparaison, une famille maudite.

Bises les filles au coeur brisé, vos propres récits me touchent et parfois je finis par me demander qui je pleure.
Parti sans le moindre mot !
J’aurais tant souhaité qu’on échangent plus, comme au temps, j'étais si fier de toi …
Je le suis toujours mais ne peux plus te le dire.
http://fr.tinypic.com/view.php?pic=35krd5v&s=8

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #11 le: janvier 20, 2014, 12:08:18 pm »
Bonjour Ronald ,

On a tous " responsabilisé " nos enfants que ce soit trop ou pas assez , on ne prévoit pas l'imprévisible car il est inconcevable de prévoir la mort de notre enfant .
Les parents parfaits ...ça n'existe pas . ( peut-être au cinéma )
Nous sommes des parents qui font ce qu'ils peuvent et parent être humain qui n'est pas libéré de son lot de souffrance et de soucis propre à son existence .
Nous ne sommes pas des familles maudites , aucune malédiction ne pèse sur personne .
Il y a des joies immenses et de terribles souffrances .

Douces pensées .

ronald/fabrice

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 66
  • Si tu savais à quel point je suis triste !
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #12 le: février 07, 2014, 10:27:34 am »
Bonjour tout le monde,

bientôt deux mois, j'ai l'impression que le temps est figé mais
des cauchemars viennent perturber mes/nos nuits de plus en plus souvent.

Des rêves m'arrachent d'un mauvais sommeil
je sens la main de mon épouse entre mes doigts qui parfois se resserrent involontairement
et j'entends ou crois entendre des bruits.
Mais, seule la respiration saccadée de mon épouse est réelle, elle ne dort plus non plus.

Fabrice semble être dans notre chambre
il ne fa
Parti sans le moindre mot !
J’aurais tant souhaité qu’on échangent plus, comme au temps, j'étais si fier de toi …
Je le suis toujours mais ne peux plus te le dire.
http://fr.tinypic.com/view.php?pic=35krd5v&s=8

thierry

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 69
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #13 le: février 07, 2014, 10:32:30 am »
bonjour bientot deux mois aussi et je ne sais pas comment je fait pour arrivè a continuè mais je supose que c est comme toi je me force mais sans conviction ni plaisir mais cette vie doit continuè et je le fait pour hugo car je pense qu il voulait juste soulager sa douleur et ne pas faire de mal

ronald/fabrice

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 66
  • Si tu savais à quel point je suis triste !
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #14 le: février 07, 2014, 01:16:30 pm »
Bonjour Thierry,

nous sommes tellement perturbés qu'on se demande (souvent à sois même comment est-ce possible de continuer).

Tant de choses vont de travers comme ce que je viens d'écrire et s'affiche
sans que je m'en rende compte.

Finalement je vais mettre le récit entier et un modérateur jettera le court doublon.

En un rien de temps, une fausse manipulation et il n'y a qu'un petit bout
puis, dommage qu'on ne puisse pas réédité au moins pendant deux ou trois heures le texte.
Parti sans le moindre mot !
J’aurais tant souhaité qu’on échangent plus, comme au temps, j'étais si fier de toi …
Je le suis toujours mais ne peux plus te le dire.
http://fr.tinypic.com/view.php?pic=35krd5v&s=8

ronald/fabrice

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 66
  • Si tu savais à quel point je suis triste !
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #15 le: février 07, 2014, 01:19:18 pm »

Bonjour tout le monde,

bientôt deux mois, j'ai l'impression que le temps est figé mais
des cauchemars viennent perturber mes/nos nuits de plus en plus souvent.

Des rêves m'arrachent d'un mauvais sommeil
je sens la main de mon épouse entre mes doigts qui parfois se resserrent involontairement
et j'entends ou crois entendre des bruits.
Mais, seule la respiration saccadée de mon épouse est réelle, elle ne dort plus non plus.

Fabrice semble être dans notre chambre,
mais personne ne dit quelque chose et on se demande si on attend ses moments
ou si on souhaiterait ne pas les vivre comme cela, ce sont des instants pénibles et très forts
qui nous poussent plus loin dans notre folie.

Notre petite fille semble aussi ressentir quelque chose,
il n'est que trois heures du matin, notre chien sursaute pour lui laisser la place de s'approcher
du pied de notre lit et machinalement j'attrape ma petite torche à led que j'allume
et dis a mon épouse de l'aider à nous rejoindre.
(Je ne peux le faire moi-même actuellement, mes lombaires).

Hier j'ai recopié son répertoire complet du téléphone,
beaucoup de prénom seul, et de simples pseudonymes comme on en trouve sur internet.
Je me surprend à m'attacher à tout ce qui lui appartenait,
je veux reprendre contact avec ses ami(e)s et surtout ceux que je ne connaissais pas.

Lors de mes recherches dans son téléphone, surtout ses derniers contacts par messages,
il y en a un resté sans réponse, peu avant d'en finir.
Mon épouse aimerait que j'arrête de chercher mais je n'y arrive pas.  :'(

Nous n'arrivons même pas à parler ouvertement de lui,
il faut tout le temps peser les mots, bien les choisir pour qu'ils ne blessent pas
et je m'étonne à chaque fois de m'entendre parler de lui au passé, ce passé des bons moments
qui semblent avoir tous disparus dans notre drame.

Deux mois déjà dans deux jours, j'ai l'impression que ça va être une reconstitution,
mon épouse devrait rentrer du travail vers 10:40 h/mn en hurlant mon prénom dans notre escalier
puis celui de notre fils, je vais tout laisser glisser de mes mains, couteau et légume, pour m'agripper
au plan de travail, je vais répondre en l'appelant (elle) d'un timbre étranglé en ajoutant un simple "Non" presque imperceptible.

Tout se répétera mois après mois, jamais plus je ne me souviendrai des bons moments d'avant.

Vous toutes et tous, familles qui comme moi avez perdu votre enfant, frères et soeurs dans la douleur,
je ne peux raconter cela à mon seul frère, ma seule soeur,
qui sont décédés il y a bien longtemps déjà.

Que nous reste il d'autre, que d'attendre notre propre premier jour de l'éternité
avec l'espoir de mieux comprendre ce geste de notre enfant,
de nos anges maintenant.

Je vous embrasse fraternellement
                                                      ronald

Parti sans le moindre mot !
J’aurais tant souhaité qu’on échangent plus, comme au temps, j'étais si fier de toi …
Je le suis toujours mais ne peux plus te le dire.
http://fr.tinypic.com/view.php?pic=35krd5v&s=8

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #16 le: février 09, 2014, 02:39:44 pm »
Bientôt 2 mois Thierry , déjà 2 mois Ronald ..c'est incroyable comme ce à peine et déjà se confondent en un paradoxe temporel .

Il est trop tôt pour se souvenir des bons moments d'avant je crois Ronald , j'en étais incapable en ce qui me concerne , aujourd'hui ? Un peu , parfois . Je sais par contre que j'aime et suis heureuse d'avoir eu Sébastien dont je conjugue toujours sa présence au passé , présent et futur , mais plus encore , il est ma présence éternelle . Ton propre premier jour d'éternité ...c'est beau ce que tu écris là .

Je suis persuadé , Thierry , que nos enfants ne voulaient pas faire de mal et bien soulager leur souffrance .

Je vous embrasse . Douces pensées à Fabrice et Hugo .

thierry

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 69
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #17 le: février 10, 2014, 04:16:12 pm »
bonjour a tous,cela fera deux moi demain que mon fils hugo a quitè ce monde je n arrive toujour pas a y croire j ai toujours l impression qu il va revenir,mais quand je parle a sons frère quentin et a sa mère je prend une grande claque et vois que c est la realitè!j ai envi de crier ,je suis trop malheur que mon bonhomme ne sois plus parmi nous je te pleur mon fils .comment faire sans toi?je ne le sais pas guide moi mon fils je suis perdu,je n arrive pas a aider quentin et ta mère ,une partit de moi est partit avec toi ;pourquoi ce malheur ???alors oui je travail mais je n est plus la tete a cela a faire semblant a faire croire que ca va car ca ne va pas du tous aide moi hugo fait moi un signe dit moi si tu est bien la haut avec mathilde,karen sebastien et tous ses anges pertit trop tot ;pourquoi????????????????????????????ce monde est vraiment pouri rien est fait pour ceux qui souffre on laisse les jeunes quiter ce monde sans rien faire,excuse moi mon fils je pleure mais cela est de ma faute je n est pas su t aimè tu me manque je t aime je t aime

ronald/fabrice

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 66
  • Si tu savais à quel point je suis triste !
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #18 le: février 11, 2014, 12:12:17 am »
Lundi 10 février, mardi 10 décembre
 pourquoi n'était ce pas moi qui sois parti
soulagé de mes vieilles souffrances et laissant mon fils vivre à quinze jours de ses 35 ans.

Il y a deux jours je pensais le rejoindre en faisant un malaise probablement cardiaque
puis en voyant l'horreur dans le visage de mon épouse je me suis dis que ce serait monstrueux.

Oui Thierry, on a l'impression d'avoir manqué à notre devoir de père.

De n'avoir pas assez aimé.

Cette date qui chaque mois revient me fait dresser les poils sur tout le corps,
et quand je vois mes autres enfants tristes et abattu
et mon fils vivant qui me demande de ne pas le laisser seul homme du patronyme
je suis incapable de le rassurer car mon heure viendra.

Il me manque tellement, moi aussi je pensais qu'il viendrait peut être
 mais non, il ne viendra plus, tout au plus il m'attend.
 Mais je n'ai pas le droit de prendre cette décision, je vais devoir patienter.

 Je pense à vous tous qui souffrez la même douleur,
et je prie pour nos anges peut être réunis

Douces pensée, la nuit ne fait que commencer
 ronald
Parti sans le moindre mot !
J’aurais tant souhaité qu’on échangent plus, comme au temps, j'étais si fier de toi …
Je le suis toujours mais ne peux plus te le dire.
http://fr.tinypic.com/view.php?pic=35krd5v&s=8

muriel

  • Membre Héro
  • *****
  • Messages: 613
    • Voir le profil
Re : Quinze jours avant ses 35 ans, il se pend !
« Réponse #19 le: février 11, 2014, 01:50:07 pm »
On à l'impression de ne pas les avoir assez aimé ou dit je t'aime , on a l'impression d'avoir été de bien piètres parents ...ON A L'IMPRESSION . Je reprends ton juste terme Ronald .
Cette impression est tenace Thierry , c'est vrai mais je ne vois pas ici de parents coupables de désamour et bien malheureusement " l'amour ne sauve pas " ( c'est bien une des rare chose intelligente qu'un psy m'a dit )

2 mois aujourd'hui qu'Hugo est allé rejoindre nos petits . <3