Auteur Sujet: Deuil impossible  (Lu 10205 fois)

DENYSE1979

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Deuil impossible
« le: novembre 18, 2011, 08:33:18 am »
Le deuil c'est quoi, c'est accepter qu'une etre cher ne soit plus là, comment accepter cela quand meme les années ne font que défilées sans pouvoir s'arréter une certaine date , le jour ou il a décidé de mettre fin à sa vie, ce jour là je n'ai pas compris, c'était impossible ça l'ai toujours , je ne peux meme plus en parler, tous mes sentiments ont disparu, je n'aime plus personne, je suis un zombie qui effectue des taches , sans but, sans avenir, avec l'espoir de mourir rapidement, je me fous de tout et de tout le monde, ça n'y parait pas , je m'éfforce de continuer à vivre mais c'est compliqué.....

skandareia

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #1 le: novembre 19, 2011, 08:00:49 pm »
Bonsoir à vous; je me permets de vous écrire et donc de répondre à votre message car je suis dans la même situation que vous , à savoir que j'ai aussi perdu mon fils par suicide;
bien sûr que notre vie a basculé définitivement; bien sûr que le manque sera toujours là et surtout à la date anniversaire ; les fêtes etc , c'est dur ; cependant vous semblez très découragée et votre enfant qui n'a pu trouver d'autre solution que de mourir pour arrêter de souffrir , car il s'agit bien de cela, nos enfants ne voulaient pas mourir, pour mourir mais arrêter de souffrir quelque soit la cause de la blessure intime; mais il n'aurait pas voulu vous voir ainsi ; êtes vous entourée? il ne faut pas vous couper du monde ni des autres ; la résilience  n'est pas  un vain mot ; on peut
se relever et accepter que l'autre ne soit plus là! parce que telle était sa volonté et qu'il faut pour avancer,  accepter sa décision, sa dernière volonté ; puis je me permettre de vous demander si vous vous faites aider par un groupe de paroles , un thérapeute ? en tout cas , pour nous qui avons perdu ces enfants tant aimés , ce forum est une chance de parler et d'être compris par d'autres qui sont passés par là ! bien chaleureusement, vraiment de tout coeur
Skandareia
Skandareia

skandareia

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #2 le: novembre 19, 2011, 10:05:03 pm »
permettez moi de revenir sur votre message ; je crois en fait que vous ne vous foutez pas de tout comme vous dites ; votre appel à l'aide en est le témoignage . je voudrais tant vous insuffler un peu de courage et d'envie d'aller vers l'avant ; oui , il y a des jours où je souffre, un peu , beaucoup énormément , mais il faut aimer , sourire , s'ouvrir pour que les autres viennent à vous ; il y a de belles choses à vivre ,  ,ne serait c eque témoigner , écouter , aider soutenir toutes et tous d'entre nous qui avons perdu un enfant ; en faisant cela , je pense donner un sens au départ de mon fils ; ainsi je sublime la souffrance et d ela souffrance peut naître qqchose de l'ordre du beau , du bon et même du joyeux
courage ; chaleureusement  courage

skandareia
Skandareia

cassytitou

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #3 le: novembre 19, 2011, 10:29:11 pm »
bonjour denyse,toute cette souffrance,nous la connaissons tous!les "il faut","je dois" ,le vide de sens, de but,l'impression d'etre morte emotionnellement,sentimentalement,psychologiquement,nous le comprenons !notre vie a volé en éclats,et il faut(oui,encore un) continuer de vivre mais on ne sais pas pourquoi.Ca parait insurmontable,insupportable.....et pourtant,on y arrive!si vous etes venues vous exprimer sur ce forum,c est que vous cherchez a aller mieux quand meme,vos paroles,je les ai dites aussi et c 'est bien!c'est un trés bon début de pouvoir dire tout cela.Comment reussir a avancer et moins souffrir,oui,c est tres compliqué,fatiguant mais on y arrive!tous les parents de ce forum en sont la preuve!chacun a notre rythme,a notre facon,nous trouvons, pas a pas,un chemin pour reprendre "une vie".Nos etres chers ne reviendront pas,ca nous "bouffe" les tripes,le coeur et la tete!je n'accepte pas non plus la mort de mon fils,j'accepte de vivre sans lui!c'est long,difficile,épuisant,déroutant mais quoiqu'il en soit,on y arrive!vous donner des conseils est difficile,mais il est imperatif d'exterioriser la souffrance et de l'user,par un psy,de l'ecriture,du benevolat,un forum,etc....de tout coeur avec vous,bien amicalement

martine

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 71
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #4 le: novembre 19, 2011, 11:02:40 pm »
moi aussi je voudrais donner un sens au départ de mon fils !! sauf que je n accepte toujours pas !! il me manque tellement , que cela me mange le coeur !!!

Cathy

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 67
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #5 le: novembre 20, 2011, 12:04:09 am »
Je suis comme vous, martine, je n'arrive toujours pas à donner un sens à son départ, je n'accepte pas. la seule chose qui me tienne encore, c'est que j'ai engagé une procédure contre la gendarmerie pour négligence, et je me bats , mais jusqu'à quand ?????

nicolas

  • Modérateur Global
  • Nouveau membre
  • *****
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Re : Re : Deuil impossible
« Réponse #6 le: novembre 30, 2011, 11:19:39 pm »
Je suis comme vous, martine, je n'arrive toujours pas à donner un sens à son départ, je n'accepte pas. la seule chose qui me tienne encore, c'est que j'ai engagé une procédure contre la gendarmerie pour négligence, et je me bats , mais jusqu'à quand ?????
Bonjour Cathy. je ne sais si j'arriverai un jour à donner un sens à son départ...C'est un fait, c'est tout, et tellement dur à accepter, avec régulièrement des petits rêves...Ah, si elle était là, elle aurait aimé. tiens, on aurait fait cela ensemble...
Pour la procédure, nous sommes nous aussi en procédure depuis maintenant quatre ans, et c'est dur. notre enfant étant parti, n'ayant pas d'inculpé en prison, la justice a d'autres priorités. A tel point que nous nous demandons aujourd'hui pourquoi continuer si c'est pour se retrouver avec un non lieu et une déception. Un seul conseil si vosu avez un avocat: demandez lui franchement si vous avez une chance, car la justice est tellement longue que cela devient un calvaire et nous ramène à chaque fois vers les circonstances du drame. si cela ne sert à rien, mieux faire une croix dessus immédiatement. Mais peut-être aurez vous plus de chance que nous! Bon courage.

Cathy

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 67
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #7 le: décembre 01, 2011, 10:26:50 am »
Nicolas, Mélanie (ma fille) avait alerté le médical militaire sur ce qu'elle subissait, ce harcèlement, cette pression...... Je me dois de finir ce qu'elle avait commencé, je me suis entretenue avec mon avocat, il y a faute, les services techniques de le gendarmerie ont fait leur enquête, il y a faute....... mais cela sera peut- être difficile de le prouver au pénal. Je dois réhabiliter l'honneur de ma fille, elle le mérite tellement: son métier était sa passion, anéanti en peu de temps.........Elle s'est battue jusqu'au bout. J'ai contacté, également, cet avocat qui s'occupe d'une affaire similaire et médiatisée, je veux que cela fasse jurisprudence.....Voilà pourquoi je tiens !!!!!!mais je le reconnais je suis épuisée, mais je dois, aussi, être présente pour mes deux autres filles. MA vie n'est devenue qu'un combat, pour survivre............courage à vous aussi, de tout coeur.

Jissie

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 12
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #8 le: décembre 24, 2011, 02:54:53 am »
Le deuil c'est quoi, c'est accepter qu'une etre cher ne soit plus là, comment accepter cela quand meme les années ne font que défilées sans pouvoir s'arréter une certaine date , le jour ou il a décidé de mettre fin à sa vie, ce jour là je n'ai pas compris, c'était impossible ça l'ai toujours , je ne peux meme plus en parler, tous mes sentiments ont disparu, je n'aime plus personne, je suis un zombie qui effectue des taches , sans but, sans avenir, avec l'espoir de mourir rapidement, je me fous de tout et de tout le monde, ça n'y parait pas , je m'éfforce de continuer à vivre mais c'est compliqué.....>>
  << Bonjour Denise,
          Je vous sens si malheureuse, si épuisée, si désespérée que je voudrais vous prendre dans mes bras et vous serrer très fort pour vous enlever un peu, juste un peu de votre douleur !  Je sais ce que vous vivez. Même des années après. Vous n'avez pas compris son geste, LUI ne l'a pas voulu. Il n'a pas pu vivre CE moment-là et tout a basculé, pour lui comme pour vous ; ce qui est certain, c'est qu'il n'a pas voulu vous faire du mal et qu'il vous aimait comme vous l'aimiez et comme vous continuerez de l'aimer même s'il n'est plus physiquement près de vous.
   Ne restez pas emmurée dans votre souffrance Denise. Cherchez autour de vous ds personnes capables de vous écouter et PARLEZ. Si les amis, la famille, ne peuvent vous aider, voyez des psy spécialisés dans les thérapies de deuil, mais surtout exteriorisez toute cette douleur muette que l'on sent en vous et qui vous mine !  Ce forum aussi,  est fait pour ça ; vous avez fait la démarche d'y venir, c'est déjà un grand pas. Vous savez que vous pouvez parlez de votre enfant, de cette mort terrible et absurde, de vos larmes, de votre fatigue,..... nous sommes toutes, ici, des mamans qui ont vécu ce drame inhumain ; nous vous comprenons. Je vous embrasse.
 

skandareia

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #9 le: décembre 24, 2011, 06:47:15 pm »
 bonsoir ;
deuil impossible; le travail de deuil se fait que nous le voulions ou pas ; par contre , ce qui est impossible parfois , c'est d'accepter le départde l'enfant tant aimé , c'est accepter que la vie soit désormais sans lui , , accepter que notre coeur soit parfois prêt à éclater , tellement le chagrin ets grand ; j'ai perdu mon Alexandre il y 5 ans ; il s'est pendu une nuit d'automne; ce soir là j'ai tout perdu : je suis passée par la sidération , la non-acceptation , l'envie de le rejoindre , et la pensée que jamais je ne pourrai faire le deuil de cet enfant ; et pourtant , le processus psychologique s'est engagé ; il m'arrive encore de croire le voir ici ou là , il m'arrive souvent , très souvent de le pleurer physiquement; en fait c e deuil a réactivé d'autres deuils qui ne sont pas toujours des deuils par mort , quoique ; et cette accumulation de deuils réactive la souffrance ; et le temps est long pour souffrir moins; la preuve , nous arrivons à faire les actes de la vie quotidienne , ; il peut nous arriver de sourire , de rire , d'aimer; cela est la preuve de l'avancée du processus de deuil;
la seule certitude , c'est que nous n'oublierons jamais cet enfant qui fait de nous de pauvres hères , sauf , qui sait , si la maladie s'invite à son tour et nous enlève la seule chose qui nous reste : le souvenir!
Skandareia

nicolas

  • Modérateur Global
  • Nouveau membre
  • *****
  • Messages: 37
    • Voir le profil
Re : Re : Deuil impossible
« Réponse #10 le: janvier 06, 2012, 07:41:38 pm »
Nicolas, Mélanie (ma fille) avait alerté le médical militaire sur ce qu'elle subissait, ce harcèlement, cette pression...... Je me dois de finir ce qu'elle avait commencé, je me suis entretenue avec mon avocat, il y a faute, les services techniques de le gendarmerie ont fait leur enquête, il y a faute....... mais cela sera peut- être difficile de le prouver au pénal. Je dois réhabiliter l'honneur de ma fille, elle le mérite tellement: son métier était sa passion, anéanti en peu de temps.........Elle s'est battue jusqu'au bout. J'ai contacté, également, cet avocat qui s'occupe d'une affaire similaire et médiatisée, je veux que cela fasse jurisprudence.....Voilà pourquoi je tiens !!!!!!mais je le reconnais je suis épuisée, mais je dois, aussi, être présente pour mes deux autres filles. MA vie n'est devenue qu'un combat, pour survivre............courage à vous aussi, de tout coeur.
Bonjour Cathy. Bien sûr continuez si cela peut vous porter et surtout faire vivre le souvenir de Mélanie.
Mais prenez également soin de vous. Je sais que vous avez conscience que cette procédure sera difficile et parfois, désespérante (comme nous le vivons aujourd'hui). Je ne peux que vous souhaiter, si cela est possible, et si possible, de retrouvez une sérénité indépendamment de ce combat pour éviter que celui-ci ne vous assomme par sa lenteur.
Merci pour vos encouragements et à bientôt.
« Modifié: janvier 06, 2012, 07:44:22 pm par PhareAdmin »

Capucine09

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #11 le: janvier 07, 2012, 04:03:30 pm »
Le deuil c'est quoi, c'est accepter qu'une etre cher ne soit plus là, comment accepter cela quand meme les années ne font que défilées sans pouvoir s'arréter une certaine date , le jour ou il a décidé de mettre fin à sa vie, ce jour là je n'ai pas compris, c'était impossible ça l'ai toujours , je ne peux meme plus en parler, tous mes sentiments ont disparu, je n'aime plus personne, je suis un zombie qui effectue des taches , sans but, sans avenir, avec l'espoir de mourir rapidement, je me fous de tout et de tout le monde, ça n'y parait pas , je m'éfforce de continuer à vivre mais c'est compliqué.....
CAPUCINE.

Capucine09

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #12 le: janvier 07, 2012, 04:09:30 pm »
Bonsoir Denise !
cé vrai , moi je me comporte aussi kom vous !!!!!
je n'ai plus envie de rien , je fais les choses par obligation , et j'ai perdu toute ma bonne humeur et n'ai plus envie de parler ni voir personne ! je pleure sur mon fils parti avec les anges, le 29 nov 2011!
Comment trouver la force de continuer ???
Je vous souhaite kan même pleins de courage parce qu"il le faut , pour notre entourage , et nos enfants je pense qu'il n'aimerait pas que l'on se laisse aller a la déprime !!!!
CAPUCINE.

martine

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 71
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #13 le: janvier 07, 2012, 06:50:12 pm »
bonjour Capucine !!! nous sommes tous unis par la meme douleur !! et par les memes maux !!!!!!! depuis que mon fils est parti le 21 février 2O1O  une partie de moi vit et une autre partie la suivit !! tout ce qui m intéressai avant et toute ma joie de vivre à disparue !! je survit !! je n ai pas le choix !! je le fais pour mon autre fils qui à 25 ans est qui souffre du départ volontaire de son frére ainé !! je dois lui apporter du soutien et du réconfort, condamnée à vivre .... courage à vous !

Nevrie

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #14 le: janvier 28, 2012, 09:12:47 pm »
merci à Jissie pour son beau et chaleureux message. Moi aussi ,Denyse ,il y a des jours où je me sens comme vous, morte à l'intérieur et j'ai l'impression de tout faire comme un robot et de détester tous ceux qui n'ont pas vécu ça. Et puis d'autres jours je me dis que les autres n'y sont pour rien, personne n'a voulu la mort de nos enfants. Pour nous, c'est une plaie béante, je ne sais pas s'il faut parler d'acceptation mais plutôt de pansements à trouver pour amortir la douleur. Ils n'ont pas fait ce geste contre nous et souffriraient de voir dans quel état nous sommes. Je pense donc que nous devons faire en sorte de trouver ce qui nous fait un peu de bien:un massage, une grande marche, écouter de la musique...et malgré tout ne pas rompre le lien avec les autres...

Cathy

  • Membre Jr
  • **
  • Messages: 67
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #15 le: mars 10, 2012, 09:08:38 am »
Nicolas, comme vous aviez raison quant à avoir  la force de faire face à la procédure que j'avais engagée!!!!  Après quinze mois d'attente, je viens de recevoir la copie du mémoire de la partie adverse (ministère de la défense ), et là les larmes montent, la colère aussi ....... Ils n'ont rien compris Ils estiment qu'ils n'ont rien à se reprocher et demande au tribunal de REJETER la requête, car NON FONDEE !!!!!   A les lire, ma fille s'est foutue en l'air pour RIEN ........ que ça fait mal !!!!!!  mais je dois continuer. Je comprends mieux pourquoi on l'appelle " la grande muette". je tiendrai............... même si je dois y laisser ma santé.Merci de m'avoir mise en garde         Cathy

martine90

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Deuil impossible
« Réponse #16 le: avril 17, 2014, 01:17:50 pm »
1 an et bientôt 2 mois que je survis à cela. Je suis d'accord avec vous toutes ces mamans qui ont perdu ce qui est le plus précieux pour nous. Notre enfant. Moi aussi je me dis souvent "continuer pour quoi ? pour qui ? Souvent je supplie mon enfant pour qu'il vienne me chercher c'est comme si j'attendais un accident, une maladie. Je suis une façade, au travail, à la maison, je m'efforce de rire... Si les personnes en face savaient... S'ils savaient qu'au fond de moi, je n'attends que le jour où je pourrai être vers mon petit. Je n'aime plus cette vie qui m'a apporté cette souffrance. Voilà je survis c'est tout. Jusqu'à quand ? Je n'ai pas de réponse à cela.